Nang Presents New Masters Series Vol. 3 – Justus Köhncke : Fussmaschine

Nang Presents New Masters Series Vol. 3 - Justus Köhncke : Fussmaschine
Vous vous souvenez de Space, le groupe kitscho-futuro-disco de Didier Marouani, lui qui avançait habillé en spationaute avec ses musiciens (?), ça a de quoi vous traumatiser une génération entière de gamins… Si vous voulez plus d’infos sur Space, je vous conseille d’aller jeter un oeil sur la page Wikipédia, il y a là un tel manque d’objectivité que c’en est comique.

Justus Köhncke

L’allemand qui fait des disques quand il a envie ou besoin de fric, c’est au choix, Justus Köhncke, qui semblerait s’être échappé de Kompakt pour trouver refuge chez les anglais de Nang Records, doit beaucoup aimer Space car il a fait une splendide reprise de “Deliverance” sur son dernier album. J’avoue que je ne connaissais pas l’original qui me laisse finalement assez froid. Justus Köhncke propulse le titre dans la stratosphère et c’est parti pour neuf minutes dix de transe en apesanteur. Le reste de l’album est à l’avenant, il y a des titres sympas d’autres carrément biens dont un “Fussmachine”, semblant sorti de nulle part, au beat squelettique qui part dans une direction et au dernier moment se transforme en une tuerie piano-house. Jouissif ! Le label Nang Records semble être le refuge de certains musiciens plus tout jeunes dont on avait perdu la trace puisque on y retrouve Chris Coco, Chaz Jankel et… Space.
Pour ceux qui ne connaissent pas Justus Köhncke, un seul conseil écoutez tous ses albums. Ne ratez surtout pas le magnifique “Durch Die Nacht” composé en compagnie d’un autre trublion Andreas Dorau.


Un avis, un commentaire ?

E-mail Nom Site