photos : Shaka Ponk (+ Bertrand Cantat) au Zénith de Paris

photos : Shaka Ponk (+ Bertrand Cantat) au Zénith de Paris, 27-11-2011

Shaka Ponk + Bertrand Canta @ Zénith de Paris, 27-11-2011

Je n’avais pas mit les pieds au Zénith de Paris depuis… Je crois le concert de Garbage. Donc ça remonte, et à cet époque, je n’étais même pas photographe. En ce 25 novembre, on ma glissé à l’oreille : “putain, le zénith n’a pas fait le plein depuis Mars 2011 !!”, je n’ai pas vérifié l’info, mais remplir les 7000 places faut tout de même le faire, Shaka Ponk l’a fait !

Shaka Ponk

A mon arrivée, je découvre cette salle vide, avec sur scène les Shaka Ponk en balance. Ion, Mandris, Frah… Je continue de regarder, Sam, Steve, Cyril, tout le monde est là, en plus de quelques autres personnes… Et puis, Bertrand Cantat que je n’avais pas vu sur le coup. Sans le savoir, je suis arrivé à l’heure pour un “Palabra Mi Amor” ultra privé… Le bonheur.
21 h 00, les lumières s’éteignent, et je remercie mes bouchons d’oreilles d’avoir été là. Un public complètement à bloc, qui attend sans doute autant Shaka Ponk, que Bertrand Cantat (qui avait été annoncé au Zénith, sur Oui FM dans l’après midi). Des caméras qui filment l’évènement, avec pourquoi pas un DVD en vu. Peu de photographes, à peine une dizaine, et quatre ensuite (dont moi, merci…) qui auront la lourde tâche de ne manquer le moins de choses possible de ce concert (pas toujours facile la cohabitation avec certains)…

Une set list vraiment complète (ci-après), avec au 2ème rappel, Bertrand Cantat qui fait son apparition. Totalement inutile de vous raconter comment il a été accueilli, aussi bien par le public, que par le groupe. Un respect énorme, et un Palabra Mi Amor complètement dingue, avec en prime, une reprise de John Lennon, Instant Karma.

Set list : Intro, Shiza Radio, Reset, Hombre que soy, Twisted, Hello + Doors, Seb Ball, Picky, Prima, Brunette, Dot Coma, Gusta, Run run
Rappel 1 : Battle, Kids in America, Stain, Kill stars, Lets Bang

Rappel 2 : Palabra Mi Amor (+ Bertrand Cantat), Instant Karma (+ Bertrand Cantat), French Touch

J’espère que mon histoire avec le groupe ne s’arrêtera pas à ce Zénith, car en plus de prendre un plaisir monstrueux à les photographier, ils ont été totalement adorables, et abordables, en backstage. Frah raconte que pour en arriver là, le groupe en à chier, ils sont méga reconnaissants envers le public, et c’est sans doute ça qui fait qu’ils ont un grand coeur aussi bien sur scène, qu’en dehors.

Date : 25 novembre 2011
4 commentaires
  1. Alain GAlain

    Bravo Nico, hâte de voir la suite !

  2. NicoNico [Auteur]

    Tout est là :-)

  3. NicoNico [Auteur]

    aucun problème. :)

Un avis, un commentaire ?

E-mail Nom Site