Inner City Jam Orchestra

Inner City Jam Orchestra


Waou, je ne connaissais pas ce groupe japonais et j’avais bien tort de ne pas être plus curieux parfois. Ils représentent à peu près la quintessence de ce qu’a été, est et doit persister à être la house de qualité.

Inner City Jam Orchestra

Petit regret tout de même, il semblerait qu’ils ne soient pas un vrai groupe, ils s’apparenteraient plus à une réunion ponctuelle de divers talents, Masami Makino, DJ Emma, Bassey. Comme je ne lis pas couramment le japonais, j’ai un peu de mal à trouver des informations fiables. Ils ont sortis plusieurs E.P.’s et un L.P. et ne semblent plus très actifs depuis 2011. Leur musique chaleureuse, hédoniste est un patchwork de deep-house, de latino-house, de piano, de violons, un peu jazzy, un peu tribal, a parfois un petit côté éculé qui lui donne une fraîcheur vivifiante qui devrait faire un bien fou aux vrais amateurs.