Lisa Hannigan – Passenger

Lisa Hannigan - Passenger
Finalement elle s’en tire bien la Lisa Hannigan. A fréquenter des gens peu recommandables (Damien Rice, Snow Patrol), l’Irlandaise aurait pu mal finir. Le trottoir, la drogue, les premières parties de Coldplay. Et non. L’hirondelle a pris son envol et marche d’un pas assuré.

Lisa Hannigan

Weller a jeté son dévolu sur Amy McDonald, écossaise maquillée comme ce n’est plus permis. Il a même lancé sa meute de mods à ses trousses. Les pauvres…
Au final, il a peut être parié sur le mauvais cheval. Car Lisa Hannigan occupe le même créneau mais de manière moins crétine. Et moins vulgaire.
Bon, n’est pas Hope Sandoval qui veut. On se retrouve tout de même face à une musique pop sympathique avec des racines irlandaises bien trempées. Mais le tout est finement ficelé. Bien accompagnée (Ray LaMontagne, Solomon Burke aux manettes et Joe Henry), la belle redresse l’image du trèfle irlandais. Il y a quelques mois, la France a subi une catastrophe nationale : la tournée des Zénith des affreux Cranberries. Les relations diplomatiques entre l’Irlande et la France ont été suspendues. Comme pour la sortie du dernier U2.

Avec Passenger, les choses vont mieux. Et sont réussies. L’enjeu était grand après le carton plein de son premier album See Sew.
Très ancré dans le territoire perdu des bas fonds irlandais, enregistré au Pays de Galles, Passenger sera à ranger entre les albums solo de Shane Mc Gowan et la discographie de Beth Gibbons.
A sail et Knots se dégagent du peloton. Tout en retenue. Avec des paroles sombres, Lisa Hannigan se drape d’un album élégant et efficace.

Lisa Hannigan – Knots (SK* Session)

Tracklist

  1. Home
  2. A Sail
  3. Knots
  4. What’ll I Do
  5. O Sleep
  6. Paper House
  7. Little Bird
  8. Passenger
  9. Safe Travels (Don’t Die)
  10. Nowhere to Go
Tous les articles sur :

Un avis, un commentaire ?

E-mail Nom Site