Epicerie fine

L'Epicerie Moderne - Feyzin

L'Epicerie Moderne - Feyzin

C’est le feu d’artifice final d’une saison déjà formidable à l’Epicerie Moderne de Feyzin qui propose en trois semaines ce qui se fait de mieux dans les musiques dites actuelles.

Jugez plutôt ! Le 24 mai, les anglais de Gravenhurst viennent jouer leur nouvel album The Ghost In Daylight avec une première partie à ne pas rater, la bouillie bordelaise Crane Angels, “un méchant groupe de shoegaze avec plein de voix” (un concert offert aux adhérents, si, si !), le 25 mai, l’une des révélations de l’année, les estoniens de Ewert And The Two Dragons, le 29 mai, les très attendus et rares Death Cabe For Cutie pour soutenir leur septième album Codes and Keys, le 30 mai, le retour de Shellac, le mythique groupe de Steve Albini avec en prime le gang australien The Dirty Three mené par l’hirsute Warren Ellis, le 31 mai (au Sonic), un joyau de chez Constellations, le duo canadien Siskiyou composé de musiciens de Great Lake Swimmers, le 6 juin, sous le soleil exactement, Beach House avec sous le bras son extraordinaire nouveau disque de pop stratosphérique Bloom et pour finir le 17 juin, Unsane et son noise hardcore avec l’incontournable guinguette indispensable le 6 juillet avant de partir en vacances.

Si avec un tel programme avec des concerts à maxi 15 euros, des navettes TCL qui vous ramènent au bercail, un bar sans consignes pseudo écolo aux tarifs plus que raisonnables, de jolies photos aux murs, une boutique pour faire le plein de raretés et un accueil irréprochable, si avec tout cela vous restez chez vous, c’est que soit vous êtes grabataire, soit juste bon à écouter éructer des pseudo artistes dans des radio crochets télévisés.

Un commentaire
  1. Anthony

    Comme je suis ni grabataire, ni radio crochet télévisé, pour moi ça sera Gravenhust jeudi dernier, Death Cab for Cutie demain et Dirty Three mercredi !!

Un avis, un commentaire ?

E-mail Nom Site