Encore un retour sans fanfare mais qui fait bougrement plaisir. A 52 ans, Lloyd Cole revient avec un nouvel album, Standards, le 24 juin. Les tempes ont blanchi, le corps s’est empatté mais la voix est encore là, cette voix suave, envoûtante, séductrice qui a provoqué en son temps ‘commotions’ et pâmoison.

Il n’a peut être plus la ‘perfect skin’, mais il se regarde droit dans la glace : « The first thing I need is a lyric sheet I can read. With my new contact lenses I can see wonderfully so long as the subject is more than 6 feet away from me. I choose the largest font Scrivener offers and we print it out. I can read it. Just. This is sad stuff. Getting old is not fun. » Mais l’on retrouve ce son de guitare, cette humilité, cette voix qui vous serre dans ses bras, bref, on retrouve un ami sur ce Period piece. « I’m not afraid to die » chante t-il lumineusement dans cette ballade new yorkaise autobiographique. Une éclaircie dans la grisaille ?

Lloyd Cole – Period Piece

+ d'articles et photos :
Partagez!