Minuit avant la nuit

Les Born Ruffians sont de retour le 2 octobre 2015 avec un (probable) excellent album. RUFF pourrait offrir à ces Canadiens une reconnaissance bien méritée.
Bloqué en deuxième division depuis Say It (2010), ce groupe a le potentiel pour boxer en catégorie poids lourds. Mais cloués au pilori par le plénipotentiaire Pitchfork lors du fameux « toujours difficile deuxième album » (Say It donc), les Born Ruffians sont gentiment ignorés par le plus grand nombre et reste chez les poids plumes. Après la catastrophe médiatique liée à ce disque (pas artistique, Say It est plus qu’écoutable), les Born Ruffians ont déprimé, plié et travaillé.

La preuve avec leur troisième album : Birthmarks (publié sans le soutien du label Warp évidemment) a remis les pendules à l’heure. C’est qu’il va falloir compter avec les frisettes de ce monsieur !
Du quatrième disque, nous ne connaissons que trois chansons : We Made It, Don’t Live Up et When Things Get Pointless I Roll Away. Ces titres laissent entrevoir un grand disque. Lalonde assume son propos, se fait le chantre d’une union improbable de Pere Ubu avec les Talking Heads et se prépare à faire taire le bélître de Pitchfork.

Rendez-vous a donc été pris avec Luke Lalonde avant son passage au MaMA Event.

Quel effet cela vous fait de revenir jouer en France ?

Luke Lalonde : On AIME la France. Nous sommes très heureux et très excités de revenir jouer en France !

Pourquoi avoir choisi Don’t Live Up comme premier single ?

Luke Lalonde : Don’t Live Up faisait partie des titres préférés des gens qui ont pu écouter l’album. Les gens accrochent aux paroles mais aussi musicalement. Il y a quelque chose qui se passe !

Born Ruffians - RUFF

Comment avez-vous choisi Jared Raab, le réalisateur du clip de Don’t Live Up ?

Luke Lalonde : J’ai bu quelques bières avec Jared il y a un an et nous avons parlé du prochain disque des Ruffians et des idées qui gravitaient autour.
Je lui ai parlé de quelques chansons du disque comme Shade to Shade et Don’t Live Up et il a immédiatement compris le concept du disque.
Il a pas mal tourné avec July Talk (un autre bon groupe canadien) et a partagé avec eux les cotés sombres d’une tournée. Son idée était d’utiliser les cotés sombres de celle-ci, de montrer l’envers du décor, de montrer ce que les gens ne voient pas.

Born Ruffians – Don’t Live Up

Pourquoi avez-vous appelé votre disque RUFF ?

Luke Lalonde : RUFF est le coté le plus dur de notre groupe. Surtout si on le compare avec notre dernier disque (Birthmarks). Il faut dire que j'ai écrit les paroles dans des endroits assez violents.

Qui a produit RUFF ? Vous aimez travailler avec un producteur ?

Luke Lalonde : Nous avons produit ce disque avec Jeff McMurrich. On adore travailler avec Jeff.
Il a tout de suite compris ce que nous étions en train d'essayer de faire avec ce disque et il nous a aidés à réaliser ce rêve. Et son studio est superbe.

J'ai lu que tu as été inspiré par "les mouvements sinueux des états d'âme". Tu peux nous expliquer ces mots ?

Luke Lalonde : Une partie des paroles provient directement du vécu des tournées, là où j'ai de vraies sautes d'humeur. C'est vraiment un moment intéressant.
Parfois, sur scène, je peux devenir très triste ou très en colère. J'ai écrit lors de ces moments pour essayer de comprendre ces changements d'humeur.
J'utilise ces chansons dans un processus d'auto-guérison. Je les ai partiellement écrites pour mon propre futur, pour que je puisse me remémorer de ces moments quand je serai sur scène.

Qui est l'auteur de la pochette de RUFF ? C'est très très spécial !

Luke Lalonde : J'ai dessiné toutes les illustrations de RUFF. J'ai commencé à illustrer quelques chansons pour le fun sans vouloir les utiliser ou les montrer à quelqu'un. Et j'ai continué. Ces dessins sont vraiment vraiment caricaturaux et je ne voulais pas d'une pochette avec qui fasse trop "dessinée".
Surtout je ne voulais pas que quelqu'un se charge de la pochette, je voulais que tout provienne de la même source car cela serait mieux pour la musique. J'ai dessiné la pochette avec de l'encre blanche sur du papier noir. Je l'ai faite très rapidement et sans faire pause, puis je l'ai coloriée avec des feutres.

Quelle est ta chanson préférée de RUFF ?

Luke Lalonde : Je ne peux pas choisir une.

Quelle est l'histoire de We Made It ?

Luke Lalonde : We Made It provient du même état d'esprit que les autres chansons.
Elle parle du fait qu'un jour nous réalisons tous nos rêves, que nous réalisons tous nos buts.
J'ai bien conscience que c'est une philosophie de vie typiquement nord américaine mais je pense que nous ressentons tous ce sentiment, celui qui nous dit que nous sommes destinés à quelque chose, à un endroit.
C'est une interprétation un peu ironique de la vieille expression "ceci est le premier jour du reste de ta vie"; ça s'en moque avec mépris. Pour être honnête, ça se moque de tout avec mépris.

Qu'espères-tu que les gens emportent d'un concert des Born Ruffians ?

Luke Lalonde : Oh honnêtement je n'espère pas grand chose. Ah si, qu'ils ne me détestent pas après !

Born Ruffians - We Made It

TOP 10

1) Le meilleur disque de 2015 ?

Luke Lalonde : Sore de Dilly Dally.

2) Le pire disque de 2015 ?

Luke Lalonde : Je ne peux encore répondre à ça !

3) Le meilleur endroit pour voir un concert ?

Luke Lalonde : J'aime beaucoup le Danforth Music Hall de Toronto. Exception faite des trous du cul que sont les membres de la sécurité...

4) Le meilleur endroit pour faire un concert ?

Luke Lalonde : Il y a trop d'endroits fantastiques pour n'en citer qu'un. Paris, New York, Los Angeles, Toronto, Chicago, San Francisco, Sydney, Londres, Vancouver et les plus petites villes ont des endroits incroyables pour jouer.

5) Ta bande originale de film préférée ?

Luke Lalonde : Big Chill, ou La Planète Sauvage d'Alain Goraguer.

6) Londres ou Paris ?

Luke Lalonde : Paris.

7) Ton artiste français préféré ?

Luke Lalonde : Probablement un truc assez connu comme Daft Punk, Serge Gainsbourg ou Phoenix.

8) Ton groupe favori en concert ?

Luke Lalonde : Weaves.

9) Ton plaisir coupable en musique ?

Quelque chose de "smooth" ou d'"easy listening" comme un morceau débordant de saxophone... Le genre de morceau qui passez chez le dentiste. J'adore ça. Pour le reste,je ne dis rien, c'est mon secret.

10) Ta chanson préférée des Talking Heads ?

Luke Lalonde : Drugs.

RUFF des Born Ruffians sera publié le 02 octobre 2015 via le label Yep Roc Records.
Les Born Ruffians seront en concert le mercredi 14 octobre 2015 à La Cigale dans le cadre du MaMA Event.

+ d'articles et photos :
Partagez!