Et voilà, les Américains nous ont piqué les Blind Suns avant même que nous ayons eu le temps de dégainer notre stylo. En effet, ce groupe français est annoncé dans l’édition 2016 du festival texan SXSW.

Signés chez Wild Valley Records, ces hyperactifs angevins enchaînent les nouvelles comme aucun groupe actuel. Pour cette fin d’année, ils rééditent en vinyle leur premier album, bouclent un nouvel album sous la houlette de Clive Martin (Les Négresses Vertes, Dolly et The Dodoz) et partent donc au printemps dans le bastion hippie texan d’Austin. Le disque d’or c’est pour février 2016?

Les membres des The Blind Suns sont un peu nos Noel Gallagher à nous.
Gallagher Senior ne s’est jamais caché de ses influences et a éduqué une génération entière de fans d’Oasis. IL a donné dans toutes ses interviews ses modèles et ses sources d’inspiration, The Jam, Burt Bacharach, Neil Young, on en passe et des meilleures.

Pour les The Blind Suns, c’est pareil. Ils ne cachent rien et crient haut et fort leur amour pour les frères Reid et les The Raveonettes. Le résultat est probant et à la hauteur du panthéon précédemment cité.

Après leur premier album, Baltic Waves, ces angevins semblent avoir durci leur ton et leur son avec le 45 tours Midnight Sun / Smoke and Mirrors.

The Blind Suns – Midnight Sun

La suite, vite!

The Blind Suns - Baltic Waves