Le Roi Angus règne sur un monde incertain, de l’entre deux. On pense aux enfants perdus du pays imaginaire de James Matthew Barrie menés par un Peter Pan chanteur chef de bande, légèrement plus âgé que ses camarades.

Le Roi Angus vient de Suisse, on les avait découvert au For Noise de Lausanne l’été dernier et l’on avait de suite été séduit par cette pop sixties jouée par des jeunots à peine pré-pubères. Leur premier album, Îles essentiel est un petit bijou à faire pâlir la concurrence franchouillarde même s’ils viennent de ralier à leur cause Alexis de The Rebels of Tijuana. Il est clair qu’il faudra dormir que d’un œil avec ce Sommeil Trompeur et surveiller de l’autre cette tête couronnée qui brille déjà.

Le Roi Angus – Sommeil Trompeur

Le Roi Angus - Îles essentiel

Le Roi Angus sera en concert en Suisse cet été.