Repérés à juste titre par le volubile N.M.E. (oui oui…) et par le très exigeant The Guardian grâce leur single Hot Air Balloons, les Blue House transforment brillamment l’essai avec Suppose, leur premier album.

On suppose que Suppose devrait ravir tous les amateurs de pop élégante. On suppose toujours bien chez SK* !
La pop c’est simple (et beau) comme une chanson de Blue House. Le duo formé par Ursula Russell et James Howard se la joue à la cool sur son premier album et franchit avec légèreté tous les obstacles. Un peu comme Arnold en 1998 avec son Hillside Album, Blue House est l’élève nonchalant et doué de la classe. Refusant de complexifier les choses inutilement, Suppose est un petit manifeste pop à la simplicité épatante. La chanson Simple Song en est la démonstration la plus éclatante.

Blue House – John The Unready

Les Blue House récitent donc parfaitement leur vulgate pop et font dans le beau. On ira chercher évidemment du coté des Television Personalities et de l'école écossaise pour les inspirations.
Toujours avec un temps d'avance sur tout le monde, les guitares de James Howard trouvent toujours la faille pour s’immiscer de manière persistante dans notre tête. Et même quand les chansons deviennent luxuriantes (avec les cuivres d'Albert Played The Euphonium par exemple), le ticket Howard-Russell s'en sort merveilleusement bien.
C'est simple, c'est beau, c'est Blue House.

Blue House - Suppose

Suppose de Blue House est publié via Whipped Cream Records.

Tracklist

Blue House - Suppose
  1. I Found My Limit
  2. John The Unready
  3. Hot Air Balloons
  4. Museum Workers
  5. Ear To The Door
  6. Simple Song
  7. Albert Played The Euphonium
  8. January The Tenth
  9. Weatherman
  10. Lay Down

Blue House - Suppose
4.0Note finale
Avis des lecteurs 3 Avis