Ce soir, un road trip musical est programmé au Bikini qui affiche complet pour l’occasion!
Quelques semaines après la sortie de son nouvel album By any beats necessary, Wax Tailor reprend la route pour régaler le public français.

Kognitif

Start vers 20h30 avec Kognitif qui va assurer le début de soirée. Totale découverte pour moi et franchement agréablement surprise par ce jeune homme tout sourire, qui a l’air heureux d’être sur scène. Le public déjà nombreux semble réceptif et l’ambiance commence à bien chauffer! Inconvénient des premières parties, il a peu de temps, c’est presque dommage! Il finira son set par les morceaux Yeah Yeah Yeah et Mes nuits blanches avec des samples de Claude Nougaro, hommage presque incontournable pour son passage dans la ville rose.

Kognitif – Yeah Yeah Yeah

Départ imminent!

Une petite demi heure plus tard, arrive Wax tailor et son groupe composé d'un guitariste, d'un batteur, d'un violoncelliste et d'une flutiste.
Bien connu pour son univers et ses multiples influences, le nouveau live nous promet un voyage aux USA où il a puisé l'inspiration de ce nouvel album.
Après quelques minutes d'intro, Charlotte Savary arrive sur scène pour l'envoutant Bleed away, le ton est donné, j'ai l'impression que ce moment restera gravé! Vient ensuite l'excellent Heart stop de l'album Dusty rainbow from the dark interprétré ce soir par la délicieuse Idil, qui nous régalera aussi plus tard dans la soirée avec entre autre, For the worst.
L'arrivée de Raashan Ahmand et Mattic avec leur hip hop bien old school donne un coup de boost supplémentaire avec le morceau The chase. Ils ont mis le feu à chaque apparition en faisant interagir le public avec une énergie plus que débordante !
Public qui semble d'ailleurs presque décevoir Wax Tailor, qui nous provoque en comparant à l'ambiance marseillaise de la veille, et ça fonctionne, tout le mode se remotive!

La fin approche... il envoie le morceau The road is ruff qui est un des mes préférés sur l'album, les frissons sont là, la voix de Lee Fields résonne dans le Bikini, là pour voyager on voyage ! Ils finiront le set avec l'excellent I had a woman et le classique Que sera en rappel où il a fait chanter le public plus que conquis !

Wax Tailor - I had a woman

Le final sur Ecstasy fut grandiose et a permis à ce talentueux DJ de présenter et remercier encore une fois son groupe, leur complicité fait plaisir à voir.

Pour conclure, un set de quasiment 2h, avec des mélanges harmonieux du nouvel album et des anciens, de l'électro, du trip hop, du hip hop, de la soul, tout y était!! C'était la troisième fois que je le voyais en live, je m'en lasse pas. Il assure autant sur des grandes scènes de festivals (j'ai encore en tête le live au Garorock en 2013) que sur des scènes plus intimistes comme celle du Bikini. Il m'embarque à chaque fois dans son univers et arrête le temps, vivement un autre live ! La tournée est déjà un véritable succès, sold out sur beaucoup de dates.

Date : 1er décembre 2016
+ d'articles et photos :
Partagez!10