Non The National n’est pas originaire de Brooklyn. En effet Matt Berninger et son groupe sont originaires de Cincinnatti (Ohio). Riche de 300 000 habitants, cette ville a été fondée par des immigrés irlandais et allemands. Plus connue pour ses équipes de football américain que pour ses musiciens. Les The National regardent donc du côté du vieux continent et ont recruté Keith Klenowski, un photographe local, pour capter leur regard.

Bloodbuzz Ohio

Comment as-tu rencontré les membres de The National ?

Keith Klenowski : Tout a commencé en 2008. Bruce Dessner participait alors au festival MusicNOW à Cincinnati (Ohio). Je couvrais cet événement pour un journal local. Bruce a repéré et aimait mon travail. Il m’a demandé de couvrir le festival l’année suivante. Bruce a continué à aimer mon travail et m’a demandé de l’accompagner dans ses autres projets. En 2010, quand le groupe finissait d’enregistrer l’album High Violet, il m’a demandé de venir photographier le groupe. Depuis 2010, nous avons des liens solides.

The National – Anyone’s Ghost

Quelles relations entretient le groupe avec son image ?

Keith Klenowski : C'est une question difficile et tu devrais poser cette question au groupe. Cependant, je pense que le groupe reconnaît le besoin d'images de qualité. Les médias en demandent toujours. Ils me font confiance et savent que je les mettrai toujours dans la meilleure lumière.

Peux-tu me raconter l'histoire de cette image ?

Keith Klenowski : J'aime ce cliché. Il est tiré d'une série. Cette photographie a été prise à l'intérieur d'un théâtre abandonné dans le Connecticut. C'était pendant les sessions de 2010 pour High Violet. Je devais documenter l'album terminé et on m'a demandé de prendre quelques photos promotionnelles. Nous avons pu avoir accès au théâtre et il faisait froid et presque complètement sombre. J'avais quelques spots avec moi. J'aurais aimé prendre plus de photographies.

The National © Keith Klenowski

The National © Keith Klenowski

Et celle de ce portrait ?

Keith Klenowski : Cette photographie de Matt est un heureux accident. Elle a été prise en 2010. Nous étions dans un restaurant italien pour faire des photographies destinées à la presse. Le groupe était détendu et s'est levé pour aller chercher des boissons. Sauf Matt. Il avait une longue semaine d'enregistrement et il commençait à se sentir malade. J'ai jeté un coup d’œil et je l'ai vu assis. Je l'ai shooté deux fois. Après il s'est levé et est allée rejoindre le groupe dans l'autre pièce.

The National © Keith Klenowski

Quelle liberté te laisse le groupe ?

Keith Klenowski : Je pense que le groupe a confiance en moi et je prends cela très au sérieux. Quand je suis avec eux, j'ai accès à tout. Je photographie les répétitions, les coulisses et les concerts. Je pense que je suis capable de décrypter les codes du groupe : je sais quand mon appareil doit être là. Je respecte ce qu'ils sont et la musique est la première priorité. Être sur la route est quelque chose de difficile et de solitaire. J'essaie de me concentrer sur la chance que j'ai d'être avec eux. J'ai souvent le sentiment d'être le fan le plus heureux des The National.

Tous les albums de The National sont disponibles via 4AD / Beggars.
Toutes les photographies de l'article sont signées Keith Klenowski :
http://photokeith.com/

The National - Trouble Will Find Me

Retrouvez nos articles de la rubrique [Micro-Photos] :
FELTomania
Les Vitamines d'Orange Juice

Retrouvez les articles concernant The National :
The National - High Violet
The National - Terrible Love
The National - Demons

+ d'articles et photos :
Partagez!