SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Marjolaine Piémont avec un premier EP, Presqu’un animal qui balance sévère sur les mal(otru)s.

Marjolaine Piémont s’est donc prêtée au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui permet de cerner davantage son univers.

Marjolaine Piémont en cinq questions :

Ton souvenir de concert ?

Je pense à ce concert à Tours le 22 novembre dernier en première partie de Zazie. C’était incroyable parce qu’à la dernière minute, j’ai un très bon ami David Henry, qui s’est proposé de venir faire une captation vidéo du concert. Il est venu avec des cadreurs qui venaient de tous horizons Poitiers, le Mans. Alice Seguin, attachée de presse sur le projet est également venue de Paris. C’était une belle organisation et j’ai beaucoup aimé l’émulation qu’il y a eue avant ce concert entre les préparatifs pour savoir qui prendrait la voiture, le train, l’heure des balances, l’installation de la vidéo, l’interview à Radio France Touraine et enfin trouver un petit resto sympa avant le concert.

Ta rencontre en tournée ?

Il n’y en a pas eu une mais plusieurs. Ce sont ces jolies personnes qui croisent votre route en tournée qui découvrent vos chansons, qui accrochent et qui vous écrivent via les réseaux sociaux. Elles ont toujours un message gentil de soutien, des pensées. Elles vous proposent leur aide pour faire découvrir vos chansons à leur entourage ou à leur réseau professionnel. Il y en a une qui a créé un tee-shirt avec la pochette de l’EP, une qui relaie les informations, une autre qui fait des montages de photos, et ce sont toutes ces marques d’attention et de soutien qui me portent et qui m’encouragent à continuer.

Marjolaine Piémont – A quoi ça sert

Ton anecdote dans le van ?

Sur la route pour aller faire le concert à Bergerac, je me souviens des drôles de noms de villages que nous avons traversés. Certains noms étaient farfelus propices à des pensées poétiques. Sébastien Cortella, mon comparse musicien avec son esprit vif n’arrêtait pas de faire des jeux de mots et de déclamer des poèmes. Je recommande vivement ce trajet avec un bon GPS qui saura animer et rendre votre route très agréable. Vivement le prochain concert dans la région !

Ton prochain album ?

Maintenant que l’EP Presqu’un animal est sorti, je me lance dans l’aventure de l’album. Les chansons sont presque finies. Je termine les enregistrements et bientôt, ce sera les mix. J’ai hâte de faire éclore ces nouvelles chansons et de les faire découvrir et de les présenter sur scène.

Ton prochain rêve ?

Mon rêve d’enfant était de faire du « pestacle ». Je crois que j’ai beaucoup de chance de l’avoir réalisé. Chaque jour qui passe, j’essaie de faire en sorte que d’autres rêves s’accomplissent comme aller chanter mes chansons au Japon. C’est un pays pour lequel j’ai eu un coup de foudre. J’ai eu la chance de chanter là-bas des chansons françaises. Mais ce n’était pas mes propres chansons... Qui sait, peut-être qu’un jour, j’aurais l’occasion de les chanter à Tokyo, Nagano ou Oita et pourquoi pas en faire traduire une en japonais.

En écoute avec Marjolaine Piémont :

Marjolaine Piémont - fait sa playlist

  1. Zazie & Phil Baron - Adieu Tristesse

    C’est une chanson tirée de l’album Encore Heureux, écrite par Zazie et composée par Phil Baron. J’aime beaucoup la plume de Zazie que je trouve magnifiée par la composition de Phil Baron. Phil est un véritable personnage qui compose, écrit des livres, fait de très belles photos. C’est un bel artiste aux multiples facettes. Je suis très admirative de ses compositions et cette chanson est une perle !

  2. Vincent Baguian - Ce soir c’est moi qui fais la fille

    Peut-être la plus belle chanson qu’un homme ait écrite...

  3. Glen Campbell - Wichita Lineman

    A son écoute, je me sens en vacances comme transportée. Je me rappelle que c’est Hugues Chauvin qui m’avait fait découvrir ce bijou en me proposant d’apprendre à le jouer à la guitare.

  4. Opéra Rock : Le Rouge et le Noir - Je vous laisse hélas

    C'est une chanson tirée de l’opéra rock Le Rouge et le Noir écrite par Vincent Baguian-Zazie/William Rousseau- Sorel. C’est la dernière chanson du spectacle interprétée avec maestria par Haylen. J’adore la fin tragique de ce spectacle de l’amour qu’on doit quitter. C’est superbement écrit, la voix de Haylen est belle et rauque. Je ne m’en lasse pas.

  5. Jeanne Cherhal - J’ai faim

    Premier titre de son dernier album Histoire de J. J’ai découvert cette chanson d’abord sur disque et ensuite lors de son concert à la Cigale. J’ai été époustouflée par le rythme endiablé du piano avec lequel elle fait corps.

Et puis il y a tant d’autres chansons dans ma play list, je pourrais vous parler des chansons de Barbara, Laurie Peret, Neil Young, Diane Dassigny, Alain Bashung, Donoré, ou encore Jean-Louis Murat. Je poste régulièrement mes coups de cœur sur ma page Facebook.

Marjolaine Piémont - Presqu'un animal

Partagez!