Minuit avant la nuit

Révélés par L’échappée Belle en 1994, Autour de Lucie quitta aussitôt les rives de la Mersey pour aller se réfugier dans la banlieue de Bristol. Sur Immobile, Valérie Leulliot entame la mue de son groupe et attire Lucie dans des contrées plus électroniques que précédemment.

Le résultat fut évidemment à la hauteur du risque pris. Ce deuxième disque d’Autour de Lucie a aujourd’hui 20 ans et nous rappelle comment ce groupe éclaira de sa lumière particulière nos si chères années 90 et continue à nous émouvoir encore aujourd’hui.

A quel moment est né ce disque ? Trois ans séparent la sortie d’Immobile et la publication d’Échappée Belle.

Valérie Leulliot : Si on regarde la discographie d’Autour de Lucie, on a sorti un album tous les trois ans minimum, parfois quatre, le maximum ayant été entre le quatrième et le cinquième, mais il faut croire que ce rythme commençait à s’imposer comme la vitesse de croisière d’Autour. Immobile a surtout été marqué par l’arrivée de Jean-Pierre Ensuque, nous cherchions un guitariste pour remplacer Olivier Durand, on a fait un genre de « casting », et on a eu un coup de foudre pour JP. Il avait une culture plus américaine que la mienne au niveau guitare mais il avait aussi le goût pour la pop anglaise de l’époque. Il était charismatique sur scène et a rajouté sa pâte : du « grain » aux guitares d’Autour. Immobile a été le résultat de nos trois cerveaux JP, Fabrice Dumont et le mien, avec le savoir-faire de Bruno Saunier à la batterie ensuite…

Autour de Lucie – Sur tes pas

L'album a été co-produit avec Gilles Martin. Comment s'est fait ce choix ?

Valérie Leulliot : Quand nous préparons Immobile (à la maison avec un 8 pistes et un DAT), nous sommes en 1995-1996 et c'est déjà le début des machines... Je commençais à m'ouvrir à des sons plus électro, aux boucles, et JP et moi avions envie de mélanger ces sons aux guitares... par exemple sur Chanson sans issue (que je développerai plus loin)... Sur tes pas, La vérité... Gilles Martin avait la connaissance de ces sons, en tant qu'ingénieur belge et venait d'enregistrer l'album de Miossec (Boire), il était donc à la frontière entre la langue française, le traitement de la voix en France (qui est particulier) et une culture musicale plus cold wave, électro... Il était vraiment la bonne personne pour ce disque. Nous avons beaucoup aimé travailler avec lui.

L'enregistrement s'est fait aux studios Caraïbes et aux studios Marcadet. C'est le label qui a booké ces studios ou c'est ADL qui les a choisis ?

Valérie Leulliot : Le studio Caraïbes était lié à Gilles qui travaillait souvent là-bas l'époque, Marcadet c'était plus parce qu'on connaissait un ingénieur qui y travaillait, nous avons fini de mixer un titre là-bas.

Combien de temps a pris enregistrement ? Ce fut un enregistrement facile ?

Valérie Leulliot : Je me souviens avoir passé tout l'été 1996 à Bruxelles, sous le crachin... Je crois que ça a duré pas mal de temps... Certains morceaux allaient vite, d'autres nécessitaient plus d'expérimentations, de recherches (boucles, samples...)

Quel est ton meilleur souvenir lié à cet enregistrement ? Et le pire ?

Valérie Leulliot : J'ai toujours aimé ces moments d'enregistrement, même si parfois ça peut-être assez dur à vivre... On doit prendre des décisions sur le son, la partie jouée, tout le temps, on baigne totalement dans la musique, le côté pénible est quand on pense être loin de l'idée que l'on a en tête, et que l'on ne sait pas si la direction que l'on prend est un chemin intéressant ou si l'on va s'éloigner du propos...

Autour de Lucie - Immobile

Chanson Sans Issue (Ne Vois-tu Pas) a bénéficié des chœurs de Pierre Bondu ? Comment l'avez-vous rencontré ?

Valérie Leulliot : Chanson sans Issue a été totalement arrangée par JP... On voulait un son à la Electronic ou la Pet Shop Boys. On avait rencontré Pierre Bondu qui était guitariste de Dominique A sur scène, Le Village Vert l'a ensuite signé, mais à l'époque il avait fait des maquettes il me semble. Je voulais une voix de garçon à la fin, je lui ai proposé... il était tellement timide... très touchant!

Autour de Lucie

Il y a des chansons qui ont été abandonnées pendant l'enregistrement ?

Valérie Leulliot : Non, 11 chansons, c'est aussi ma vitesse de croisière...

Pourquoi avoir appelé ce disque Immobile ? Quelles directions souhaitais-tu prendre quand ADL est entré en studios pour l'enregistrer ?

Valérie Leulliot : Au regard des trois premiers albums, il semblerait qu'un triptyque s'est installé à mon insu... L'Échappée Belle, Immobile, Faux Mouvement. Immobile comme la chanson l'indique symbolise peut-être mon goût pour la contemplation, l'instant présent, le zen...

C'est un sacré disque pour les guitares. Elles sonnent diablement bien. Elles ont eu un traitement de faveur ?

Valérie Leulliot : Jean-Pierre a un éventail très large en ce qui concerne la production de son instrument. Il peut aller vers des sons très longs, comme des sons secs (selon l'humeur), il est fan des Pixies, de Television mais aussi Johnny Marr, Robert Fripp, c'est à la fois un guitariste bruitiste, plasticien, et un guitariste de pop, de rock, c'est génial de bosser avec lui...

Ce disque est sorti aux États-Unis et au Japon... Autour de Lucie a tourné aux États-Unis. Quel souvenir gardes-tu de cette tournée ? J'ai cru comprendre qu'il y a un film qui existe de cette tournée. Tu ne voulais pas le sortir ?

Valérie Leulliot : Dingue... Tout est parti de Bill Pritchard qui avait aimé notre premier album. Il nous a fait rencontrer un label Canadien, Nettwerk... Tout est parti comme ça... Nous avons tourné aux États-Unis pendant 5 semaines... Fabuleux !! On jouait dans un énorme festival, le "Lilith Fair" et sinon dans des clubs plus ou moins grands... On était quand même 7 sur la route! A l'époque je lisais Extension du domaine de la lutte de Houellebecq et Septentrion de Louis Calaferte, ce qui donnait un décalage totalement surréaliste avec ce que je vivais pendant la tournée... Rires, concerts, beaucoup de paysages qui défilent, j'étais comme à deux vitesses... Étonnamment ces deux livres demeurent parmi mes préférés, pourrait-on y voir un lien inconscient?? Oui la tournée aux États-Unis était un moment exceptionnel qui s'est terminé en beauté avec une Route du Rock géniale, on était fatigués mais rodés, et jouer devant 9000 personnes c'était devenu cool pour nous... Bref que des bonnes choses, un film existe oui, j'aimerais le retrouver, il doit être quelque part dans des cartons...

Retrouvez les articles concernant Autour de Lucie :

Retrouvez les articles de la rubrique [1997-2017] :

Immobile d'Autour de Lucie est disponible via Le Village Vert / Columbia.

Autour de Lucie - Immobile

Tracklist

Autour de Lucie - Immobile
  1. Selon L'Humeur
  2. Immobile
  3. Qu'avons-Nous Fait
  4. Chanson Sans Issue (Ne Vois-tu Pas)
  5. La Vérité (Sur Ceux Qui Mentent)
  6. Sur Tes Pas
  7. Sagrada Familia
  8. L'eau Qui Dort
  9. L'autre Nous
  10. Les Promesses
  11. Je Vous Ai Tué Ce Matin
  12. Atomium
  13. La 2éme Chance