C’est en janvier 2012 que le titre totalement accrocheur This Head I Hold démarre son tour du monde viral, sans que le duo pop venu de L.A,
Electric Guest ne s’y attende. Leurs noms ? Asa Taccone et Matthew Compton, têtes pensantes du projet, dont le premier album, Mondo plafonnera ensuite en haut des tops internationaux pendant de nombreux mois.

Un succès tubesque inattendu peut-être, mais un talent bien présent, voué à se pérenniser. Ils viennent de le prouver en revenant avec leur deuxième album, Plural que le public parisien a pu découvrir en live sur la scène d’une Maroquinerie qui affichait complet en ce lundi 17 avril 2017.

Electric Guest – Dear to me

Et je dois bien le dire, ils m'ont agréablement surprise, car à l'image d'une musique très pop, j'avais peur d'un live un peu lisse et sans reliefs, mais c'était sans compter l'énergie solaire et le style bien à eux qu'ont les membres d'Electric Guest sur scène. Le duo, rallongé d'un batteur et d'un pianiste, a pris possession de la Maroquinerie avec une étonnante facilité, arborant chemises bariolées, bonne humeur communicative, puissance électrique et ondes positives.

Ils ont joué majoritairement Plural, finissant en beauté avec les très bonnes Devil et Dear to me sous une pluie de lumières chaudes, avec un Asa Taccone des plus charismatiques, en transe derrière son micro. Ils nous l'ont dit, ils aiment la France, ils aiment Paris, ça tombe bien, nous on les aime aussi, et s'ils reviennent on y sera sans souci !

Electric Guest - Plural

Date : 17 avril 2017