Deuxième très belle soirée au Groom à Lyon avec Grimme et Molly Burch qui avait répondu à nos questions en début d’année.

Quand on demande Grimme à Lyon, on n’obtient ni bière, ni tracteur mais un artiste à la pop imagée. Se grimer, c’est se maquiller mais pourtant c’est sans fard que Victor Roux apparait sur scène avec ses chansons intimes sur la perte ou la paternité. On se laisse bercer par une voix suave et c’est tout bon même si le monde déraille.

Quand Molly déboule avec ses trois musiciens, c’est comme une apparition, le coup de foudre Flaubertien. Et l’on a qu’un désir, lui crier, Please Be Mine. On est immédiatement happé par cette voix charnelle et voluptueuse qui vous enveloppe, vous caresse, vous cajole, vous câline. Elle dessine une carte du tendre avec les titres de ce disque aux pouvoirs thaumaturgiques. Downhearted, Torn to Pieces, Try, Please Forgive Me, I Love You Still ou le somptueux Loneliest Heart est une véritable éducation sentimentale. Elle avoue avoir toujours préféré le chant à l’écriture, on est heureux qu’elle ait pris confiance en elle, portée par des musiciens incroyables, que cela soit le batteur au jeu délicatement jazzy ou son redneck de guitariste au picking aérien. On ne peut qu’apprécier d’écouter un tel groupe dans un lieu, le Groom où la proximité permet de ressentir chaque respiration, chaque inflexion d’une voix à suivre absolument.

Date : 26 septembre 2017

Prochains concerts au Groom (8 €) :

Molly Burch – Please Be Mine (@ Ringer Park)

Molly Burch - Audiotree Live (Full Session)

Molly Burch - Please Be Mine

GRIMME - I've gone to sleep

GRIMME - The world is all wrong but it's all right