Forts d’un très beau dernier album, A Deeper Understanding sorti en août dernier, les surdoués de The War on Drugs étaient lundi soir sur la scène du Bataclan pour défendre leur nouveau bébé face à un public parisien visiblement déjà conquis.

Compréhension (mutuelle) profonde

Dès les premières notes d’In chains en ouverture, la connexion est établie et nous sommes happés par la musique. Sonorités cristallines, rythmique marquée et intense qui prend aux tripes instantanément, il n’en faut pas plus pour partir en voyage avec eux.

2017_11_06_the_war_on_drugs
2017_11_06_the_war_on_drugs
2017_11_06_the_war_on_drugs
2017_11_06_the_war_on_drugs
2017_11_06_the_war_on_drugs
2017_11_06_the_war_on_drugs
2017_11_06_the_war_on_drugs
2017_11_06_the_war_on_drugs
2017_11_06_the_war_on_drugs
2017_11_06_the_war_on_drugs
2017_11_06_the_war_on_drugs
2017_11_06_the_war_on_drugs

Ils enchainent avec Holding on, suivie de Pain et Ocean, puis entament Strangest Thing dans un engouement généralisé. Le concert poursuit son évolution, tel un grand huit au ralenti : de belles montées et quelques moments de répit, parfois entrecoupés de loopings inattendus.

The War on Drugs – Pain

Ils sont nombreux sur scène, peu démonstratifs certes, mais tellement imprégnés par la profondeur de leur musique qu'on n'a pas besoin de plus pour se sentir profondément transportés. La puissance de la batterie notamment décuple la force des morceaux planants et des riffs aériens. Tous leurs meilleurs titres y passent : Knocked Down, Under the Pressure, Thinking of a Place et ils finissent par Eyes to the Wind.
Joli rappel également avec Burning et You don't have to go pour finir ce voyage dans les étoiles en beauté !

The War on Drugs - A Deeper Understanding

Date : 6 novembre 2017