Ils ont sorti leur album V et reviennent en force cette année, si The Horrors se sont quelque peu « popisés », ils ont su garder l’essence garage qui leur va si bien, surtout en live, pour un Trabendo enflammé.

Roulades et paillettes

Une belle entrée sur Hologram et les voilà lancés, ils enchainent sur Machine et Who can say. Ensuite, lorsque Faris Badwan tombe le cuir pour un top moulant et transparent à paillettes, les jeux de lumières accélèrent en un mouvement saccadé aux accents futuristes dans un tourbillon qui rend presque épileptique.

Si nous ne verrons jamais les yeux du guitariste durant le concert, il est pourtant difficile de s’en détacher : ce dernier s’agite et actionne son impressionnante collection de pédales avec une véhémence impétueuse.

The Horrors – Still Life

Ils enchainent Who can say, In and out of sight, Mirrors image et Sea within a sea pour notre plus grand plaisir, sans embûches, si ce n'est une jolie chute de notre Faris préféré, qui se transforme en galipette et l'envoie dans le décor, non loin de la batterie. Il revient sautillant, s'excusant avec un mignon "Oups, j'ai tombé" qui finit donc littéralement d'achever sa dark-crédibilité. Cela n'a pourtant pas empêché un énergumène dans le public d'hurler tout le long du concert qu'il voulait coucher avec lui ! Lourdeur extrême ? Peut-être, mais pas autant que celle des basses, tellement puissantes que leur souffle soulevait nos vêtements et décoiffait tout le monde jusqu'au fond de l'assemblée. Après une fin grandiose sur Still Life, les voilà qui reviennent pour un joli rappel sur Ghost et Something to remember aux grands cris d'un public comblé !

The Horrors - V

Les prochains concerts de The Horrors en France

DateSalleVilleTickets
22 Mar 2018Rock the Pistes 2018Avoriaz, FranceAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Date : 8 novembre 2017