SK* a demandé à une soixantaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour du duo Stéphanois Terrenoire dont on avait beaucoup aimé la sortie du silence et qui ont impressionné les iNOUïS du printemps de Bourges 2018. On les retrouvera au Festival Changez d’Air à St Genis les Ollières le 26 mai mais en attendant ils répondent à nos cinq questions et proposent une playlist complémentaire.

Terrenoire en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

Nous n’en sommes qu’à notre sixième date avec Terrenoire pour l’instant, le projet est encore assez frais. J’ai tout de même un souvenir assez vif et ému de notre concert au Bataclan en première partie de Feu! Chatterton. La salle est absolument magnifique, le public était d’une écoute et d’une bienveillance folle. Et puis nous avons une chanson qui traite directement de ce qu’il s’est passé en 2015 dans cette salle. C’était un moment vraiment fort.

Votre rencontre en tournée ?

Tournée serait un bien grand mot, mais pour l’instant notre grande rencontre musicale c’est le groupe Feu! Chatterton. Ils nous ont invités pour faire leur première partie au Bataclan, mais aussi invités pour leur carte blanche dans le programme de France Inter « Foule Sentimentale ». On se sent hyper honorés de pouvoir jouer aux côtés d’artistes aussi talentueux.

Terrenoire – I. Le Silence

Votre anecdote dans le van ?

Alors pour l’instant nous sommes plus souvent dans des trains et moins souvent dans des vans. Et on va être un peu barbant, mais on passe notre temps à travailler pendant les trajets.

Votre prochain disque ?

On va sortir un clip par mois jusqu’à Juin, puis nous sortirons notre premier EP à l’automne 2018.

Votre prochain rêve ?

Notre prochain rêve cela serait de jouer pendant un coucher de soleil sur un très beau festival en été. On vivrait un moment de poignante absolue.

En écoute avec Terrenoire :

Les 5 morceaux de Théo :

  1. Jon Hopkins - Emerald Rush
    Quintessence de la musique électronique : de la poignance, une narration musicale, des instruments synthétiques qui deviennent humain tellement ils sont dynamiques, une musicalité absolument hors-norme. Je l’écoute 3 fois par jour
  2. Linda Perhacs - Hey now who really cares ?
    La créativité des années 70 californiennes. Composition magnifique, entendu pour la première fois dans un live complètement tordu de Flying Lotus.
  3. How to disappear completely - Laliah
    J’ai l’impression d’être sous la mer, de nuit, et que les vagues roulent au-dessus de moi. Tout l’album, Mer de Revs me donne cette sensation.
  4. Ennio Morricone - Ninna Nanna Per Adulteri
    Une boucle de cinq accords poignants qui tourne sans discontinuer, ode à l’errance nocturne. Morricone crée de la magie avec trois fois rien.
  5. Babx - Alpiniste
    Une chanson d’une élégance folle, que cela soit dans l’arrangement, la production. Une des plus belles chanson d’amour que j’ai pu écouter ces dernières années.
  6. Les 5 morceaux de Raphaël :

  7. Feu! Chatterton - Erussel Baled (Les ruines)
    Ma chanson préférée de leur album avec l’Ivresse. Beaucoup de tendresse dans cette chanson, elle m’évoque immédiatement la Corse, la chaleur sèche, les poussières autour des ruines brûlantes. Leur album est un comme un tableau impressionniste, je vois beaucoup de lumière d’été quand je les écoute.
  8. Westerman - Confirmation
    En boucle depuis un mois, un tube énorme à l’énergie bizarre. Imparable. Le genre de titre à écouter fort dans une bagnole, à fond, sur une nationale.
  9. Jay Rock, Kendrick Lamar, Future, James Blake - King's Dead
    Immense fan de James Blake et Kendrick Lamar, ce titre a tellement de rage, tellement d’élégance, tellement d’humour en même temps. Il finit en apothéose, dans l’urgence immense de la grande ville. Du grand Kendrick, encore !
  10. Deru - 1979
    La musique que j’aime écouter pour écrire. Le titre tourne sur lui-même, il est un comme un refuge émouvant qui inspire. Qui fait venir les idées. J’ai une playlist de musique ambient pour ceux qui veulent travailler avec moi, sur les mêmes fréquences/li>

  11. Badbadnotgood (feat. Sam Herring) - Time Moves Slow
    Découvert très récemment, j’aime beaucoup la sincérité et la brutalité de Samuel T.Herring, chanteur transpirant de Future Island. Le refrain est imparable, modulant. Le titre s’étire en longueur comme un titre de rock psychédélique. J’ai un film qui se joue immédiatement sous les yeux, dès les premières notes.

Plus d'infos sur la page facebook de Terrenoire.

Les prochains concerts de Terrenoire :

  • 19/05 - Festival Parenthèse - Rouen (76)
  • 26/05 - Festival Changez d'Air - St Genis les Ollières (69) - avec Davodka
  • 01/07 - festival Paroles et Musiques - St Etienne - avec Jain, Nekfeu, Eddy de Pretto
  • 19/07 - festival Sur le Champ - Valence (26) - avec La Femme, Hoshi
  • 05/08 - Foreztival - Trelins (42)
  • 10/11 - Le Silex - Auxerre - avec Bagarre, Kiz
  • Les prochains concerts de Terrenoire en France

    DateSalleVilleTickets
    01 Jul 2018LA GRANDE PRAIRIESaint-Étienne, FranceAcheter un Ticket
    10 Nov 2018Le SilexAuxerre, FranceAcheter un Ticket
    Dates de concerts fournies par Bandsintown
    + d'articles et photos :
    Partagez!19