Mark Kozelek publiera cette année deux albums. Avant de la jouer collectif sur Mark Kozelek with Donny McCaslin and Jim White (à paraître), Kozelek se présente à nous dans le plus simple appareil avec un disque aussi sobre qu’émouvant.


L’ex Red House Painters n’arrête pas d’être passionnant. Dans les années 90, il nous fit verser des larmes de sang avec Red House Panters. Dans les années 2000, il nous fit verser des larmes de bonheur avec Sun Kil Moon. Et il continue de nous émouvoir dans les années 2010. Uniquement accompagné de Steve Shelley (sur un seul morceau), il chante son San Francisco, ses échanges avec ses fans, ses collections, son écoute d’un disque de Tom Petty. Totalement hors-norme, Mark Kozelek vous saisit dès le premier morceau, This Is My Town et ne vous abandonne pas. En effet, Kozelek vous prend par la main avec sa guitare et vous emmène chez lui et dans les rues de son existence. On y croise avec bonheur Ariel Pink et les mots de Kozelek qui s’éternisent pour mieux épouser son introspection.

Mark Kozelek – Weed Whacker

Mark Kozelek - Mark Kozelek

Mark Kozelek de Mark Kozelek est disponible chez Caldo Verde Records.

Mark Kozelek - Mark Kozelek

Tracklist

Mark Kozelek - Mark Kozelek
  1. This Is My Town
  2. Live In Chicago
  3. The Mark Kozelek Museum
  4. My Love For You Is Undying
  5. Weed Whacker
  6. Sublime
  7. Good Nostalgia
  8. 666 Post
  9. The Banjo Song
  10. Young Riddick Bowe
  11. I Cried During Wall Street

Mark Kozelek - Mark Kozelek
4.5Note finale
Avis des lecteurs 1 Avis
Partagez!