Pas facile de rendre hommage à un ami, pas facile de rendre hommage sur ses terres à une figure attachante, Hubert Mounier que l’on croisait régulièrement à Lyon. La gageure sera relevée le temps d’une soirée exceptionnelle par Benjamin Biolay et ses invités Kent, Raphaël, Pascal Obispo pour une création d’après une idée originale de Gaëlle Mounier le 19 juillet aux Nuits de Fourvière.

Hubert et Benjamin  © Gaelle Mounier

Benjamin et Hubert © Gaelle Mounier


Hubert nous a quitté brutalement le 2 mai 2016 laissant la capitale des Gaules orpheline d’une silhouette bien connue des lyonnais. Qui n’a pas croisé ce personnage humain, généreux et accessible à la Fnac Bellecour quand elle n’était pas encore dans l’ancien siège du Progrès ou à la librairie Expérience pour les amateurs de BD ! Un souvenir pour une fois personnel, j’allais fêter ma majorité et mon baccalauréat, Klaus Barbie allait être condamné à perpétuité et L’affaire Louis’Trio jouait au parc de la Tète-d’Or le 14 juin 1987 en faveur d’Handicap International, association née à Lyon pour la fête sans frontières (sic !) et la somme dérisoire de 25 francs avec entre autres Angèle Maimone, Nilda Fernandez et Graziella de Michelle.

Un moment fraternel comme l’était Hubert Mounier qui a eu l’idée lui-même d’un concert avec orchestre pour fêter les 25 ans de Mobilis in mobile au concert de Burt Bacharach le 14 juillet 2014 aux Nuits de Fourvière comme l’explique son épouse Gaëlle au micro de Lyon Première. Elle sollicite alors son ami Benjamin Biolay pour un concert hommage à son mentor, le caladois précise, « avec Hubert, j’ai appris à tout miser sur la mélodie, et sur la rigueur. Et il a aussi su dénicher en moi un talent d’auteur qui était bien caché ». Mais Hubert était aussi un rassembleur, la preuve avec ce groupe facebook très animé, Au rendez-vous des amis d’Hubert Mounier où chaque jour des échanges se font pour « faire perdurer l’univers élégant, riche, chatoyant, décalé, poétique et sensuel d’Hubert ».

Vous l’avez compris, Hubert Mounier sera encore pour longtemps le capitaine sensible de notre Nautilus musical, le roi de notre jungle, le nombril de notre monde. il n’est jamais très loin et sera bien présent sous les étoiles au concert du jeudi 19 juillet avec Benjamin Biolay et ses invités pour jouer Mobilis in Mobile dans son intégralité, album de 1993 inspiré de sa passion pour Jules Verne ainsi que d’autres titres marquants de sa carrière de grand mélodiste. Le théâtre antique se métamorphosera en un coin de paradis pour un voyage forcément léger dans l’oeuvre d’un grand artiste à (re) découvrir.

Plus d’informations et pour acheter sa place : www.nuitsdefourviere.com

Hubert Mounier – Entre Rock et BD

L'Affaire Louis Trio - Mobilis in mobile

+ d'articles et photos :
Partagez!178