La playlist de Sweet Gum Tree

En écoute avec Sweet Gum Tree

La playlist sur Spotify

En écoute avec Sweet Gum Tree

La playlist sur Deezer

01
Emily Haines & The Soft Skeleton - Our Hell

Extrait de l'excellent album Knives Don't Have Your Back, intimiste et délicat, composé au piano, comme éclairé à la bougie, il faut l'apprivoiser en prenant tout son temps. Avec la bénédiction de Robert Wyatt au passage. Il ne me quitte plus depuis sa sortie il y a une quinzaine d'années.

02
The Church - Tranquility

Comment résister à une aussi belle proposition ? Un morceau moins éthéré qu'il n'en a l'air, avec son final intense sur le plan textural, larsens et basse fuzz à l'appui, mais qui demeure suspendu comme par magie, hypnotique. L'art de jouer peu de notes, juste les plus belles. Mon groupe préféré, pour ceux qui ne seraient pas encore au courant...

03
Anna Calvi - Chain

L'un des morceaux les plus troublants de l'album "Hunter". Cette artiste est fascinante, elle possède une personnalité affirmée et complexe, ou force et fragilité sont étroitement mêlées, même sur ce disque plus pop qui ne ressemble à aucun autre. J'espère qu'elle ne lâchera pas sa Telecaster de sitôt. Il y a une osmose précieuse entre sa voix et sa guitare.

04
Doves - Black And White Town

L'album Some Cities marque vraiment l'apogée de la Britpop, je trouve, en termes de production, juste avant l'extinction du genre. La classe de morceaux comme Black And White Town, Snowden ou The Storm font de ce disque un sommet des années 2000, mais également et surtout un classique absolu.

05
Gaz Coombes - Salamander

De quoi s'impatienter de la sortie de son quatrième album solo, repoussé pour cause de pandémie et de reformation de Supergrass. Je venais d'enregistrer Silvatica, quand je me suis aperçu qu'on avait eu simultanément l'envie de ressusciter le rôle du saxophone. En même temps, c'est normal, on est l'un comme l'autre très marqué par l'œuvre de Bowie.

06
Kurt Vile - Was All Talk

Un artiste qu'on réduit trop souvent à un folk-rockeux option Neil Young. Au-delà d'un jeu de guitare pointu, c'est aussi un génial défricheur sonore, et sur ce morceau on est clairement plus en territoire krautrock. Ce truc un peu naïf, enfantin et nonchalant, qui pourrait m'insupporter chez d'autres, me séduit complètement chez lui. D'ailleurs la première fois que j'ai entendu la voix de Kurt Vile, elle m'évoquait assez celle de Peter Koppes, "l'autre guitariste" de The Church, dans ses œuvres solo. Plus tard, sans grande surprise, j'ai entendu Kurt Vile vanter les mérites du groupe australien.

07
Julia Holter - Vasquez

L'un des morceaux les plus fascinants de son chef d'œuvre "Have You In My Wilderness". Typiquement le genre de disque qui transcende les genres et se moque des archétypes. Peut-être l'un des rares albums à pouvoir se rapprocher de l'intouchable Never For Ever de Kate Bush, en termes d'ambition artistique. Un voyage musical qui ne se refuse pas.

08
David Sylvian - Darkest Dreaming

Magnifique collaboration entre Sylvian et Fennesz. Un moment suspendu hors du temps, un morceau rare, où chanson et musique "ambient" trouvent leur plus belle expression commune. On espère que son interprète retrouvera l'envie de tutoyer de telles cimes

09
Steve Gunn - Protection

Issu de son dernier album en date, qui procède d'une manière assez planante. Cet ancien collaborateur de Kurt Vile s'en rapproche davantage stylistiquement sur ce nouveau disque particulièrement attachant, plus aventureux sur le plan sonore. Pas étonnant que le label Matador ait signé Steve Gunn, juste après le départ de Kurt Vile précisément.

10
Elysian Fields - Time Capsule

Pas facile d'isoler un seul morceau dans la foisonnante discographie de ce duo stellaire... Cet extrait du récent Pink Air, qui clôture l'album avec grâce et simplicité, s'avère particulièrement émouvant, autant sur le fond que dans la forme. Je ressens un peu l'influence de Gainsbourg dans la suite d'accords du refrain, je trouve que c'est le genre de composition qu'il aurait volontiers offerte à Jane Birkin.

11
Talk Talk - I Believe In You

C'est typiquement le genre de morceau dont tu te remémores précisément où et quand tu l'as entendu pour la première fois, ce que tu faisais à ce moment-là. Moi, il m'a cueilli l'année de mes quinze ans, par le biais de la radio (pourtant il n'était absolument pas destiné à affoler les playlists). On a tout dit et écrit à propos de ce chef d'œuvre, mal-aimé à sa sortie. L'album Spirit Of Eden a été fondateur pour nombre de musiciens par la suite. L'emploi des silences, la profondeur de l'espace, les notes accidentelles... Disque intemporel, et frissons garantis à chaque écoute.

12
Floating Points - Movement 1

Une collaboration vraiment magique avec le mythique saxophoniste sur ce projet propice à l'évasion. Encore un truc qui défie la classification et transcende les genres. L'un des coups de cœur de l'année écoulée dans l'ensemble de la presse musicale, à juste titre.

Retrouvez toutes les playlists de SK !

Cela pourrait vous intéresser

Deafheaven2

2X2 places pour Deafheaven à l’Épicerie Moderne

Deafheaven selon Arte veut remettre la mélodie au premier plan dans le black metal. Quoiqu’il en soit les californiens envoient du lourd et risquent de renverser l’Épicerie Moderne le vendredi 7 octobre.
Nicolas Tarik

5 questions à … Nicolas Tarik

Nicolas Tarik est un conteur musicien voyageur. On lui a posé quelques questions autour de son nouveau titre, libre, ode aux personnes que l’on a dans la peau passionnément et fougueusement, que l’on retrouvera sur son nouvel album, Gibraltar qu’il présentera à la Salle Barbara de la MJC Montchat le jeudi 24 novembre prochain.