Love in Spain

Josh croit encore en l’amour, il en faut. Love in vain, in pain, in Spain. Ce nouveau titre est dédié à la mémoire de ses grands parents George et Trudy David.

Les Lachinos se lâchent !

On pourrait croire que les Lachinos rendent hommage à notre grognon national, notre Jean Pierre, notre ami Bacri avec ces deux titres enlevés, Fêtes de Mes Morts et Cáncer del Colon lui qui avait le sens de la fête et que le crabe nous a ravi.

Oh Nino !

Nino nous manque car on partage son blues des rues désertes et ses questions existentielles.

S’en sortir

La beauté a un nom est c’est Piers Faccini. Fall or to be reborn nous questionne t-il. On cherche tous un peu cette porte de sortie pour éviter la routine, les emmerdes, les échecs.

La chaleur Crimi !

On aurait dû voir Julien Lesuisse avec son nouveau projet Crimi à Jazz à Vienne ou aux Trans Musicales de Rennes. On attend donc en mars sur le label Airfono un premier album Luci e guai avec ses acolytes Cyril Moulas (guitare), Brice Berrerd (basse) et Bruno Duval (batterie).

Didier vous souhaite une bonne année

On devait passer un Super moment avec Didier au théâtre Comédie Odéon à Lyon car il est bien plus marrant que tous ces comiques de merde et puis la peste cholérique s’est abattue sur la France sans chars et ligne Maginot.

Ca Gaz en ville !

Gaz Newton sort son nouvel album LoveHeroin le 12 mars en digital et vinyl chez My Dear Recordings et nous offre une balade en ville.

Dans la peau de Françoiz Breut

J’entends nos membres qui crépitent, Je vois tes veines qui palpitent, Et nos corps s’entremêlent. Françoiz Breut dévoile un premier titre lascif et charnel de son prochain disque, Le Flux Flou de La Foule le 19 mars chez Trente Février.

Sauver l’amour ?

« Si vous voulez écrire une chanson d’amour, commencez par vous faire larguer. C’est la base, quoi… Et après, on en reparlera… Cela vous a rendu méchant ou vulnérable, cela vous a mis en colère ou donné envie de retrouver l’amour… Il faut être passé par là. » assure Benjamin Biolay au magazine 20h30 le samedi.

Easy to feel incomplete

La dernière flèche de Jonas Bonnetta (Evening Hymns) c’est un album, Heavy Nights sorti en juin et récemment sous le sapin un EP de quatre reprises de Neil Young, Late Neil.

Bonjour Mansfield. TYA !

Cinq ans après Corpo Inferno, les Mansfield. TYA reviennent au grand jour. Phantasmagorique comme la musique des Damned, le futur sonique de ce duo nous promet les enfers.

Photo sensible

Across from the castle clôt Heartbeat of the death le dernier album de MellaNoisEscape qui fait toujours battre notre cœur depuis sa sortie en 2018.

Agrio : Viva Lanegan !

Le duo madrilène recrute Mark Lanegan en tant que milieu offensif et s’apprête à publier un EP aussi sombre que vital.

A darkness story

On avait découvert Blumi the darkness avec La Blogothèque, messe profane dans la pénombre d’Emma Broughton aux claviers envoûtants, à la flûte hypnotique et à la ‘beautiful’ voix qui s’éteignait dans un souffle.

Il est libre Matt !

Enfin un premier album pour Matt Low après deux EP, Banzaï en 2015 et Hangar Bleu nuit en 2016. Et il faudra se précipiter sur La ruée vers l’or, un bijou de sensibilité inondé de lumière malgré sa gravité.

Love Love Love

Sortir du lit gâche ma journée entière. Bill Callahan, Bonnie « Prince » Billy et David Pajo reprennent le I love you de l’icône country Jerry Jeff Walker (Ridin’ High, 1975) décédé en octobre dernier.

Moodoïd & Juliette Armanet – Clair de nuit

Il ne resterait plus qu’à attendre. Pour le meilleur. Un côté seventies et sérénade désaturée, col roulé et petit feu de cheminée, et puis la peau de bête, synthétique, inspiration allemande, berlinoise même. Une naïade allongée, deux au mieux, pas plus, inutile d’exagérer, et juste pour le style, et un mâle posé là, un peu…

[EXCLU] Modern Studies – The Falling Light

Auteur d’un joli disque publié au printemps (The Weight Of The Sun), les Modern Studies sont déjà de retour avec deux Eps. SK* vous propose de découvrir en exclusivité le clip envoutant de The Falling Light.

Le grand Splat des Bailter Space

Les fanatiques de Sonic Youth et les évangélistes des Guided By Voices peuvent sortir leur carte bleue. C’est en effet le moment de pré-commander la réédition de Wammo, le grand disque des Bailter Space.

[EXCLU] Céleste Chris Garneau

On a bien besoin de la douceur de Chris Garneau avec ce nouveau titre en exclusivité extrait de son prochain disque, The kind, produit par Patrick Higgins à paraitre le 29 janvier chez The Orchard et Rough Trade.

Balthazar sur le sable

I’m in love, I know that you won’t come around. Quand la voix de velours rappé de Maarten s’emmêle à celle de miel de Jinte, on se métamorphose en grosse patate échouée sur la plage de nos sentiments confus, entre remords et regrets.

Joyeux Noël avec Mark Lanegan

Après une autobiographie célébrée par toute la critique littéraire anglo-saxonne et un beau disque, Mark Lanegan clôture l’année en publiant un disque de Noël.

Les rêves de Liam Gallagher

En 2005, Liam Gallagher chantait Keep The Dream Alive, un morceau écrit par Andy Bell pour Oasis. Quinze ans plus tard, Oasis n’est plus mais Liam Gallagher rêve toujours.

Les vertiges des Gelatine Turner

Les frères de Gelatine Turner sont confinés et les salles de concert devront attendre pour faire résonner les chansons de Derrière Les Nuages. En attendant leur retour sur scène, les GT balancent des playlists de qualité et publient un nouveau clip, Des Vertiges, des mirages… de qualité.

[1990 – 2020] Where did Mark Lanegan sleep last night ?

Avant de sublimer les Queens Of The Stone Age, avant de chanter avec Nick Cave, Mark Lanegan était le chanteur des Screaming Trees. Signés chez Velvetone et surtout SST (Minutemen, Descendents), les Trees étaient là avant tout le monde dans les années 80. Ce groupe originaire d’Ellensburg annonçait les 90’s, Lanegan annonçait sans le savoir…

Mustang bien vivant !

Dernière ruade pour Mustang ou de nouveau en selle ? Ce qui est sûr c’est qu’avec Memento Mori, le trio se rappelle à notre bon souvenir avec son riff acide et cette voix méphistophélique.