Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.

[EXCLU] Vidéo : Someone – I Guess I’m Changing

Attention, belle découverte. Vous serez irrémédiablement changés à l’écoute de Someone et de son deuxième album Owls qui « oscille entre le doux, le sombre et l’inquiétant, avec une production qui passe du mélancolique et du brut à l’électronique et au menaçant. »

Vidéo : Pierre De Maere – Enfant de

Pierre De Maere sera assurément notre révélation des 38ème Victoires de la musique. Sa pop pétillante sans prétention pourrait faire de la concurrence rapidement à Angèle, on le lui souhaite tellement ce garçon irradie sur scène et touche déjà un public transi.

Vidéo : Augustin Charnet – Please don’t die

Augustin Charnet enfin dans la lumière. Après Kid Wise puis After Marianne et des mélodies pour Disiz et Damso ou Dinos, le voilà en solo avec un extrait de son premier album, Please don’t die .

Vidéo : Matt Elliott – January’s Song

En Janvier, on voudrait du repos. Oublier les amours défuntes, les décès prématurés, les vœux hypocrites, les réformes iniques. Alors on écoute l’immense Matt Elliott avec désormais un saxophone envoûtant.

Vidéo : Vanessa Wagner – Solitude [Ryūichi Sakamoto]

Dans la cacophonie du monde, on a besoin du piano calme et tempéré de Vanessa Wagner avec les oeuvres de Moondog, Philip Glass, Nico Muhly, des français Camille Pépin, Sylvain Chauveau, Melaine Dalibert et ci-dessous de Ryūichi Sakamoto.

[EXCLU] Vidéo : Bärlin – State of Fear

Attention, ce titre n’est pas en faveur de la retraite à 64 ans. La crainte doit changer de camp. Il ne reste que la poussière de nos rêves. La tempête doit tout emporter.

Vidéo : Daughter – Be On Your Way

« Je pense que c’est plus optimiste que nos précédents disques ». Be On Your Way s’ouvre sur des guitares scintillantes et des lueurs blafardes. Une sortie du tunnel ? Quand point la batterie, la lumière se fait et on avance sur le chemin.

Vidéo : Ólafur Arnalds & Vincent Moon – When We Are Born

Vous avez apprécié l’Islande de Godland le sublime film de Hlynur Palmason, retrouvez ces paysages et la grâce d’Ólafur Arnalds et de Vincent Moon dans When We Are Born, une performance live avec la chorégraphe Erna Ómarsdóttir (Iceland Dance Company) et le directeur de la photographie Thor Eliasson.

Vidéo : Hey Hey My My – Restless Mind

« Quand je regarde la poitrine d’une femme, je vois double » affirmait Jules Renard. Hey Hey My My nous reveille en pleine nuit avec ce Restless Mind agité avant la sortie de leur nouvel album, High Life chez Vietnam le 3 février.

Vidéo : En Attendant Ana – Same Old Story

On avait été séduit par la douce indolence de Principia, parfait pour les courses de fond ou les siestes crapuleuses, En Attendant Ana nous offre une Same Old Story et nous invite à l’apéro.

[EXCLU] Vidéo : Kacimi – Nouvel An

Suite des aventures de la bande des 4 menée par Kacimi et mis en images par Laurent Blot avec ce Nouvel An avant l’heure dans l’Overlook de Shining ou peut être le manoir de Norman Bates.

Vidéo : Streaker – Lumière

Notre aventure avec Streaker démarre avec un titre ou plutôt un manifeste, Fleur Pute et son clip génial réalisé par Bastien Bron (Das Playground). Courir tout nu et léger, une bien belle idée avant de se faire plaquer par un stadier.

Vidéo : Wooden Beaver – To Shine

Promenons nous dans les bois avec Wooden Beaver pour y déguster des macarons et ce titre, To shine qui nous caresse l’ouïe avec ses riches arrangements et ses mains sensuelo-baladeuses.

[EXCLU] Vidéo : Oto – Bad Boy

Le Faf et le Pasc ont formé Oto en 1982 du côté de Nancy où KaS Product commence à attirer la lumière noire. Leur EP Anyway enregistré en juin 1984 vient de ressortir chez Atypeek Music / Replica Records avant l’ensemble de leur discographie en 2023.