Saycet au Café de la Danse

Saycet @ Café de la Danse, Paris, 23-03-2010
Saycet est classé dans l’IDM, comprendre Intelligent Dance Music ou dit plus simplement, une musique électro qui n’a pas pour seule but de faire danser mais vise aussi d’être une musique qui s’écoute. Cette question de classement de genre réglée, je dois dire que même sans être un connaisseur en électro, on rentre facilement dans l’ambiance et on ne veut rapidement plus en sortir. La voix et les samples de Phoene Somsavath, les images mixées en live de Zita Cochet et les samples lancés par Pierre Lefeuvre forment un ensemble en parfaite harmonie.

Entre douceur et rythmes plus énergiques, la salle s’est laissée portée par cette expérience musicale interrompue à peine 3 fois par les artistes, pour se présenter. On aurait presque voulu que ce concert se joue d’une traite, sans pause, pour se laisser transporter par la musique et ne redescendre qu’à la toute fin.

2010_03_23_saycet
2010_03_23_saycet
2010_03_23_saycet
2010_03_23_saycet
2010_03_23_saycet
2010_03_23_saycet
2010_03_23_saycet
2010_03_23_saycet
2010_03_23_saycet
2010_03_23_saycet
Date : 23 mars 2010

Discographie

Cela pourrait vous intéresser

Saycet, Young Man et Double U @ Le Café de la Danse

Le groupe electro français Saycet ouvrait au Café de la Danse il y a à peine un mois pour les belges de DAAU. Aujourd’hui ils reviennent, et ils sont têtes d’affiche. DiscographiesSaycet ★ Young Man

Plus dans Photos de concert

Louise Combier @ Bourse du Travail | 24.11.2022 © Fabrice Buffart

Photos : Louise Combier @ Bourse du Travail | 24.11.2022

Louise Combier fêtait son anniversaire ce soir là à la Bourse du Travail à Lyon en ouverture de Marc Lavoine mais pour le public, c’était elle le cadeau, une fleur en hiver dont les pétales ont été saisis par Fabrice Buffart.
Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022 © Stéphane THABOURET

Photos : Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022

Les Black Lilys ont rugi de plaisir de retour sur leurs terres lyonnaises après des concerts à Londres ou à Budapest. Ils viennent de sortir leur deuxième album, New Era sur le label La Ruche et Stéphane Thabouret était présent pour saisir les soubresauts de Störm ou la caresse de Gymnopédie.