Catégories
News

Martin Rossiter – The Defenestration of St Martin

Martin Rossiter

Martin Rossiter, chanteur gallois suave de feu Gene sort un album solo après 10 ans de silence. Quel courage. Après un premier album célébré par la critique, celle-ci avait littéralement jugé et condamné Gene à une lente agonie.

Rossiter jouait dans les cours des grands en 1995. Ses premiers EP’s et son premier disque avait séduit bon nombre d’anglais. Et après? Un carnage. Le gallois et sa bande vont se faire tirer comme des lapins par la presse anglaise. Et européenne. Gene a beau changer son fusil d’épaule en quittant les rivages de la brit pop pour une pop plus lyrique… Rien n’y fait: les choses s’arrêtent en 2004.
Depuis Rossiter enseignait le piano à Brighton et végétait dans des groupes locaux.
Sauf que le bougre sort un album solo. Piano voix. Et la Sainte Trinité anglaise (Mojo, Q et Uncut) viennent de lui dérouler le tapis rouge. Chroniques élogieuses et notes affables: 4/5 et 8/10.
Les deux chansons disponibles sont merveilleuses. Allant taquiner Brett Anderson sur son propre terrain (Wilderness), Rossiter surprend. Les couleurs de sa voix sont toujours reconnaissables. Sa diction. Mais on ne lui connaissait pas (ou plus) cette humilité et cette simplicité. Et cette efficacité. Il fait mouche à chaque seconde le bougre.

L’album sort à la fin du mois et on se passe en boucle Drop Anchor pour patienter.

Martin Rossiter – Drop Anchor

Martin Rossiter – No One Left To Blame

» Pledge Martin Rossiter

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Chien Noir

[MaMA 2020] 5 questions à … Chien Noir

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Chien Noir qui aurai du mordre la scène de la Cigale lors du MaMA festival. Il sort aujourd’hui un nouveau titre…

[Exclu] Virginia Wing – I’m Holding Out For Something

Alice Merida Richards, Sam Pillay et Christopher Duffin sont donc de retour. Ces Mancuniens, hébergés par Fire Records (The Lemonheads, The Chills), ont décidé que 2020 serait aussi un tournant pour eux. Un peu comme tout le monde. Mais eux, ce sera en musique. SK* vous propose en exclusivité, I’m Holding Out For Something, le…
Frànçois & The Atlas Mountains - Coucou

Vidéo : Frànçois & The Atlas Mountains – Coucou

Tous les étudiants d’Histoire Géographie circa 1990 connaissent l’assomante banane bleue popularisée par Roger Brunet dans son dictionnaire critique, Les Mots de la géographie et oubliée depuis. Frànçois Mary aussi qui grâce à ce talisman se métamorphose en Pépito bleu.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.
Odessey & Oracle - Je suis L'Endormie

Vidéo : Odessey & Oracle – Je suis L’Endormie

« Seulement, le tout-venant a été piraté par les mômes. Qu’est-ce qu’on fait ? On se risque sur le… bizarre ? Ça va rajeunir personne. » avoue Maître Folace. Avec Odessey & Oracle, on entre dans un pays de merveilles où Alice serait aussi le chapelier fou, le chat du Cheshire, Tweedledum et Tweedledee.
Keaton Henson - Ambulance

Vidéo : Keaton Henson – Ambulance

On ne quitte pas Keaton. Il est notre brancardier du cœur préféré. Son Ambulance est un gyrophare dans nos nuits, un avertissement sous forme de supplique, un miroir réfléchissant nos solitudes.

Plus dans News

[Exclu] Virginia Wing – I’m Holding Out For Something

Alice Merida Richards, Sam Pillay et Christopher Duffin sont donc de retour. Ces Mancuniens, hébergés par Fire Records (The Lemonheads, The Chills), ont décidé que 2020 serait aussi un tournant pour eux. Un peu comme tout le monde. Mais eux, ce sera en musique. SK* vous propose en exclusivité, I’m Holding Out For Something, le…
cross2020

Again on the Crossroads

La cinquième édition du Crossroads Festival, le Festival européen de découvertes musicales a eu lieu en ligne du 8 au 11 septembre, chaque soir, en direct et les 26 sessions individuelles sont à revivre ci-dessous.
LAETITIA SHERIFF

Se lever avec Laetitia Shériff

Power to the trio. Laetitia Shériff revient enfin avec les essentiels Thomas Poli (Dominique A) et Nicolas Courret (Eiffel). Stillness est une claque magistrale comme on en fait peu en France rance. Un brûlot qui ravive la flamme et rassure (un peu) sur l’avenir qui fait culbuter The Mamas and the Papas et PJ Harvey.…

The Besnard Lakes est le meilleur groupe du monde

Enfin une bonne nouvelle en 2020 ! Après l’impeccable A Coliseum Complex Museum et surtout après quatre années de silence, les Besnard Lakes sont de retour. On peut ranger ses compilations de My Bloody Valentine et prévenir les voisins… Le gros son est de retour.
Jî Drû

La douce musique de Jî Drû

Filmé par Jean-Baptiste d’Enquin, le flûtiste Jî Drû revient avec ses acolytes dans un western halluciné.
Denize

Passons la nuit avec Denize

Pas facile les nuits depuis vendredi. Alors on écoute la voix caressante de Denize avec Que passe la nuit et son clip fantasmagorique.