The Valderamas atteignent leur but

Les trois attaquants de The Valderamas n'ont qu'un seul but : faire les plus belles chansons pop. Et quand on écoute I Can't Stand, on a envie de danser tout en hurlant "GOOOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAALLLLL !!!!" Evidemment, on file jusqu'aux prolongations sans rechigner pour écouter leur premier disque qui sera publié la semaine prochaine.

The Valderamas. Quelle est l’origine du nom de votre groupe ?

On aime le foot, on aime les joueurs fantasques de notre jeunesse dont Carlos Valderrama. C’est donc un peu notre hommage à ce joueur et au football des années 90… après c’est surtout et quand même qu’on aime la sonorité du mot.

The Valderamas – I Can’t Stand

Quelle est l’histoire d’I Can’t Stand ?

C’est un morceau assez important pour nous car c’est le dernier qu’on a composé, au moment de l’enregistrement. Il représente pour nous un changement dans notre façon de composer, et se rapproche donc des nouveaux morceaux qu’on travaille en ce moment.

Combien de temps avez-vous mis pour enregistrer votre EP ? Avec qui l’avez vous enregistré

?
On a fait les prises nous-mêmes. L’enregistrement s’est étalé sur plusieurs mois, car on enregistrait une matinée par ci, une soirée par là, de façon assez irrégulière… Ensuite c’est Dane Rapaïe de Pygmée Studio à Rennes qui a mixé les morceaux.

Et si vous deviez décrire votre musique en un seul mot… Lequel choisiriez-vous ?

Pop.

Quels sont vos projets pour cet été ? Cet automne ?

On commence dès cet été à travailler sur de nouveaux enregistrements. C’est pour cela que l’été sera calme en terme de dates. Par contre on a pour objectif de faire le plus de concerts possibles à l’automne prochain.

The Valderamas de The Valderamas sortira le 18 mai 2018 chez Howlin Banana Records – Azbin Records / Modulor.

Valderamas - The Valderamas

Tracklist : The Valderamas - The Valderamas
  1. Holding Head High
  2. You Should Be
  3. I Was 20
  4. I Can't Stand
  5. He's Back
  6. High Rock Park

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Plus dans Découvertes

Shezlng2

Longue vie à Shezlöng !

Syncrétisme sensationnel. Shezlöng « chante et joue des musiques traditionnelles d’Anatolie réarrangées en funk psychédélique. » Bien sûr on connaît Altin Gün ou plus loin dans le temps, Selda Bağcan ou Nese Karabocek avec son Yali Yali remixé par Todd Terje. Voilà que déboule du massif central, l’Anadolu français, Shezlöng qui vous fera chalouper tout l’hiver.
20230624-img 6066

Pills ‘n’ Thrills avec Dirty Cloud

On pourrait les croire échappés du Kids de Larry Clark tendance Folk Implosion ou encore de Wayne’s World, le power trio Dirty Cloud vient de Rouen et n’atteint pas le demi siècle à eux trois. Il dégaine un premier titre, Psychotrope que l’on gobe avec gourmandise.
Armsarmourbandphoto

Au vent mauvais avec Arms & Armour

Gone with the winds. Le duo de Cleveland, Arms & Armour nous emmène loin en nous offrant en exclusivité son nouvel EP, The Winds ainsi que Last Trace of the World mis en images.
Holalis-foravila

Ola Hola Lis !

On découvre la barcelonaise Hola Lis grâce au jeune label clermontois Les Disques Bleus enregistrements qui sortira son nouvel album Foravila le 29 septembre.