Jess Williamson entre dans la danse

Sur son troisième album (mais son premier chez l'excellent label Mexican Summer), Jess Williamson chante l'amour. Et comme nous ne sommes qu'amour et douceur chez SK*, nous ne pouvions qu'aimer ce disque.


Jess Williamson a quitté son Texas natal et vit une idylle avec RF Shannon en Californie. Cosmic Wink est donc le fruit de tous ces heureux changements.
Le disque part sur les chapeaux de roues avec I See The White et nous emmène dans un trip que Jonathan Wilson ne renierait pas.

Jess Williamson – I See The White

Avant de filer écouter Mama Proud qui est l’acmé du disque, on pourra se laisser bercer par Wild Rain. Williamson dit au sujet de ce titre : »J’ai d’abord enregistré cette chanson en acoustique, guitare voix. On pensait d’abord faire un test pour ma voix donc on n’a pas mixé l’ensemble correctement… J’ai bien aimé le résultat. C’est un peu fou, on entend la guitare acoustique de mon casque qui se mêle à ma voix, notamment au tout début du titre. Mais on a aimé cela aussi ! Un heureux accident. C’est devenu l’élément rythmique parfait pour le début de la chanson. Ça me fait penser à la pluie. Nous voulions un moment de ciel ouvert, à mi-chemin pour nous introduire dans un autre Monde. Nous avons donc d’abord construit ma voix, avec la guitare puis on y a superposé des synthés puis plus de voix. C’est probablement ma chanson préférée sur l’album et c’est la première chanson que j’ai écrite pour Cosmik Wink« .

Jess Williamson – Wild Rain

Jess Williamson - Cosmic Wink

Cosmic Wink de Jess Williamson est disponible chez Mexican Summer.

Jess Williamson - Cosmic Wink

Tracklist : Jess Williamson - Cosmic Wink
  1. I See the White
  2. Awakening
  3. Baby
  4. White Bird
  5. Wild Rain
  6. Thunder Song
  7. Mama Proud
  8. Dream State
  9. Forever
  10. Love on the Piano

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Grandblanc-pilulebleue

Vidéo : Grand Blanc – Pilule Bleue

On ignore ce que contient cette pilule bleue, mais elle provoque des hallucinations. Mad – Camille – Max joue de la harpe et un robot bringuebalant l’accompagne à la recherche d’un lieu secret.
Themagiclantern-noonesfault

Non coupable

De l’étreinte musicale. Avec une économie de mots et une douceur infinie, The Magic Lantern éclaire notre nuit sentimentale.

Plus dans Découvertes

Just Mustard

Just married to Just Mustard

Ecouter Just Mustard c’est ressentir le délicieux et parfois violent picotement de la moutarde sur votre langue. La voix diaphane de Katie Ball et les plaintes tailladantes des guitares de ce quintette irlandais augurent de concerts fiévreux.
Bryon Parker

Mile High Bryon Parker !

Denver c’est la terre du milieu et celle de David Eugene Edwards ou de … Earth, Wind & Fire. Mais en écoutant Bryon Parker on est plus proche d’un early Ben Lee ou du Jeff Martin d’Idaho avec ces trois titres d’un EP, 3 Consecutive Championships disponible chez VanGerrett Records (Kramies)
tillmann

L’envol de Tilmann

Tilmann sort de sa Chrysalis avec un EP composé de six titres désormais à quatre.
Zen Gatha - minutes de calme intérieur

Zen Gatha !

Gatha nous gâte avec son nouveau titre, Minutes de Calme Intérieur ou MDCI en exclusivité. Elle passe à l’orange pour mieux mettre un carton rouge à notre société productiviste et décérébrante.