Catégories
Découvertes

Jess Williamson entre dans la danse

Sur son troisième album (mais son premier chez l’excellent label Mexican Summer), Jess Williamson chante l’amour. Et comme nous ne sommes qu’amour et douceur chez SK*, nous ne pouvions qu’aimer ce disque.

Jess Williamson a quitté son Texas natal et vit une idylle avec RF Shannon en Californie. Cosmic Wink est donc le fruit de tous ces heureux changements.
Le disque part sur les chapeaux de roues avec I See The White et nous emmène dans un trip que Jonathan Wilson ne renierait pas.

Jess Williamson – I See The White

Avant de filer écouter Mama Proud qui est l’acmé du disque, on pourra se laisser bercer par Wild Rain. Williamson dit au sujet de ce titre : »J’ai d’abord enregistré cette chanson en acoustique, guitare voix. On pensait d’abord faire un test pour ma voix donc on n’a pas mixé l’ensemble correctement… J’ai bien aimé le résultat. C’est un peu fou, on entend la guitare acoustique de mon casque qui se mêle à ma voix, notamment au tout début du titre. Mais on a aimé cela aussi ! Un heureux accident. C’est devenu l’élément rythmique parfait pour le début de la chanson. Ça me fait penser à la pluie. Nous voulions un moment de ciel ouvert, à mi-chemin pour nous introduire dans un autre Monde. Nous avons donc d’abord construit ma voix, avec la guitare puis on y a superposé des synthés puis plus de voix. C’est probablement ma chanson préférée sur l’album et c’est la première chanson que j’ai écrite pour Cosmik Wink« .

Jess Williamson – Wild Rain

Jess Williamson - Cosmic Wink

Cosmic Wink de Jess Williamson est disponible chez Mexican Summer.

Jess Williamson - Cosmic Wink

Tracklist : Jess Williamson - Cosmic Wink
  1. I See the White
  2. Awakening
  3. Baby
  4. White Bird
  5. Wild Rain
  6. Thunder Song
  7. Mama Proud
  8. Dream State
  9. Forever
  10. Love on the Piano

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Allah Las

Alalala revoilà les Allah-Las !

Las d’attendre un nouvel des La’s, on se félicite du retour des Allah-Las sur le devant de la scène avec un nouvel album et une date parisienne.
Drugdealer

Drugdealer Deluxe

Michaël Collins aka Drugdealer avait été une des plus belles découvertes de l’année 2016. Il est de retour dans quelques semaines avec un nouveau disque.
Dungen - Woods - Myths 003

Dungen & Woods – Myths 003

Après avoir réuni Weyes Blood et Ariel Pink le temps d’un EP (Myths 002), le festival californien Marfa Myths a enfermé les Suédois de Dungen et les Américains de Woods dans un studio. Le résultat de cette résidence s’appelle logiquement Myths 003 et sera le disque parfait pour célébrer le retour du printemps.

Plus dans Découvertes

Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.
Jonathan Personne © Dominic Berthiaume

Son nom est Personne

Jonathan Personne s’échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.
Dana Gavanski © Marija Strajnic

Le tribut de Dana

Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.