[MaMA 2018] C’est Crave Docteur ?

Léonie Pernet© Chillokubo
Louis - 05/10/2018

Non, non ce n’est pas Crave mon enfant ! C’est sublime. Alors que la pop française s’est faite remonter les bretelles par Olivier Lamm dans Libération, voilà que Pernet débarque sans prévenir. Elle n’est pas une inconnue. Elle a joué dans Yuksek et a écrit des morceaux pour le cinéma français. Mais, rien ne nous préparait au coup de massue qu’est Crave. Trait d’union entre le clown triste Klaus Nomi et le roi du cirque qu’est Marilyn Manson, Crave est un disque fait pour faire danser les fans de pop et faire se rendre nostalgique les fans de hip-hop.

Crave est sorti il y a quelques jours… Il t’aura fallu quatre ans pour le finaliser. Comment te sens-tu aujourd’hui après cette sortie ?

Léonie Pernet : Je suis heureuse de ce qui a été accompli et aujourd’hui déterminée à le défendre.

Tu as lu les premiers papiers sur le disque ? Tu lis ce qu’on écrit sur toi ?

Oui j’ai lu les premiers retours bien sûr, j’ai été très touchée… C’est tellement agréable de se sentir compris.

On parle de Marylin Manson, Klaus Nomi, Glass à propos de Crave. Mais Crave est un sacré disque de pop. Tu synthétises et tu es d’une efficacité redoutable. Tu m’en veux si je dis que Crave est un super disque de pop ?

C’est vrai qu’il y’a cette idée de synthèse. De rassemblement donc… J’ai fait la paix avec la pop. C’est une phrase certes très agréable à prononcer, mais pas que… Je suis moins snob qu’il y a quelques années. Moins élitiste aussi. Mais toujours exigeante !

4) Quelle est l’histoire de la chanson Butterfly ?

Ah oui ! C’est une chanson que j’ai composée pour le film Bébé Tigre de Cyprien Vial sorti en 2015. La veille de l’enregistrement, on était chez moi avec des amies, on buvait des coups et vers minuit j’ai du leur dire que si on voulait continuer la soirée ensemble il fallait qu’on planche sur l’écriture du deuxième couplet ! On a terminé ça ensemble, c’était très drôle. Là il ressort avec un nouveau mix une nouvelle prod et surtout le clip de Marco dos Santos qui mêle référence au Shuffle.

Léonie Pernet – Butterfly

Elles sont évidentes et faciles à jouer sur scène ces chansons ?

Certaines sont faciles, India Song par exemple devient si évidente sur scène – et d’autres ont été plus compliquées à mettre en place du fait de leur structure facétieuse ou de leurs difficultés techniques.

Quelle fonction a ton disque ? Comment veux-tu qu’on l’écoute ?

Une fonction réflexive… J’ai envie qu’on l’écoute seul et au casque.

TOP 10

1) Le meilleur album de l’année 2018 (pour le moment) ?

Lol. Honnêtement je pense que c’est le mien.

2) Ta chanson préféré de Klaus Nomi ?

The Cold Song.

3) Ton disque préféré de M. Manson ?

Antichrist Superstar.

4) Le producteur de tes rêves ?

Nigel Godrich.

5) Le meilleur endroit pour faire un concert ?

L’Olympia.

6) Le meilleur endroit pour voir un concert ?

Un siège bien sûr !

7) Un écrivain qui aurait dû enregistrer un disque ?

Bukowski.

8) Un chanteur/musicien qui aurait dû écrire un livre ?

Nina Simone peut-être.

9) CD ou vinyle ?

Vinyle.

10) L’artiste mort avec qui tu aimerais bien boire un verre ?

Joker.

Léonie Pernet - Crave

Crave de Léonie Pernet est disponible chez Infiné Music.
Léonie Pernet sera présente au MaMA le 17 octobre 2018.

Léonie Pernet - Crave

Tracklist : Léonie Pernet - Crave
  1. African Melancholia
  2. Butterfly
  3. Rotten Tree
  4. Crave
  5. Father
  6. Auaat
  7. Rose
  8. Story
  9. Nancy
  10. Last Track
  11. India Song

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Découvertes

L’invitation de Pastel Coast

Les dernières bonnes nouvelles de Boulogne-sur-Mer concernant la pop remonte à… 1991. Cette année-là, Olivier Libaux sortait avec Jérôme Rousseaux le premier disque des Objets. Vingt-huit ans plus tard, Quentin Isidore et les Pastel Coast remettent les compteurs à l’heure dans les Hauts de France avec le très réussi Hovercraft.

The Pistachio Kid (is alright)

Help, I need somebody, Help, not just anybody, Help, you know I need someone, help chantaient les Beatles en 1965. En 2019, on chantonne doucement « Elp, I need my new elp ! » grâce à Violette Records.

Salvateurs Strawberry Seas !

Les Strawberry Seas ont la classe. Ils ont les bonnes influences, le bon son et le bon look. Et surtout de bonnes chansons.

Fanel

Fascinante Fanel

Après deux Eps The Mirror (2014) et You and I (2016), Fanel passe par la case album. Mélangeant toujours habilement la pop anglo-saxonnne et des influences nippones, Fanel redonne le sourire avec ses mélodies.

Furies

Des Furies en Trans !

L’édition 2019 des Bars En Trans devrait défriser sévèrement. Pourquoi ? Une seule raison à ce remontage de bretelles en règle : la présence de Furies en ville le 7 décembre 2019 au Mondo Bizarro, haut-lieu du punk et du métal rennais. SK* a pris un fer à friser en guise de micro et est…

© Juliette Henrioud

[EXCLU] Vidéo : Dream Parade – Fools to the World

Encore une belle pépite venant du Westeros musical avec les valaisans de Dream Parade et leur nouvelle toile, pardon titre, Fools to the World extrait de leur premier album, Sisyphus qui sort le 31 janvier 2020 sur l’excellent label Le Pop Club Records.

Working Men's Club

Au boulot les Working Men’s Club !

Ils sont aussi énervés que les Idles et regardent du côté de l’électro des caves de Londres. Ils s’appellent les Working Men’s CLub et sont la nouvelle égérie du très chic label londonien Heavenly Recordings (Mark Lanegan, Unloved, Saint Etienne).

This Is Not Your Animal

Un groupe qui cite Hüsker Dü en interview ne peut pas être un mauvais groupe. C’est le cas de Not Your Animal qui vient de sortir Not Rock And Roll… Comme un gosse de deux ans, ce groupe est dans sa période du non. Mais on lui dit un grand oui quand on écoute Cannibale…

[BBmix 2019] Faites une cure de Carla dal Forno

Carla dal Forno, musicienne australienne installée à Berlin, avait publié en 2017 You Know What It’s Like, un premier disque hautement recommandable. Désormais établie à Londres, elle revient avec Look Up Sharp, un album qui va réchauffer le cœur glacé des fans de The Cure.

Josienne Clarke

Avis de tempête : Josienne Clarke

Josienne Clarke entre dans votre vie en quelques secondes. Avec If I Didn’t Mind, le premier extrait d’In All Weather, on reste hypnotisé par cette douce ligne mélodique et par cette voix qui agit comme une déflagration. Et on se dit que la musique de Clarke ne va plus nous quitter.

Yo Yolande Bashing !

Rencontre improbable entre Alain Bashung et Yolande Moreau des Deschiens (pour le nom), fusion impromptue de Thiefaine et de Stromae, Yolande Bashing devrait révolutionner votre quotidien avec son premier album, le bien nommé Yolande et l’amour.

Jî Drû

Mâgnîfîque Jî Drû

Jî Drû s’apprête donc à passer en pleine lumière avec Western, son premier album solo. Producteur, arrangeur et membre de Push up! et Jî Mob, Jî Drû a déjà un CV bien étoffé. Il va lui rajouter une ligne le 18 octobre 2019 avec Western.

Lyssalane

Les rires et les larmes de LYSSALANE

En France, on a le choix… Si on aime le rock et avoir un mur de son en face de soi, on écoute Lysistrata. Si on aime le folk et les voix envoûtantes, on écoute les Lyssalane.

Faire ami-ami avec Special Friend

Découvrir les Special Friend à la fin d’une journée, c’est finir en beauté cette journée si celle-ci était cool. Et c’est se consoler avec leurs morceaux si la journée a été pourrie. Ecouter Before, c’est l’assurance de croiser les ombres de Stephen McRobbie et des Yo La Tengo… Ecouter Low Tide, c’est retrouver une présence…

Chuck The Handyman

Checke CHUCK the Handyman !

Mais pourquoi est-il si productif ? Car il est très doué. Après Dégage, après Amour Formica, Erwan Choquenet se lance en solo et publie un premier titre salvateur.

Pinky Pinky punchy punchy !

Papillons dans le coeur et oiseaux dans la tête avec le trio féminin caliornien Pinky Pinky !

Studio Electrophonique

En studio avec Studio Electrophonique

Premier EP, premier coup de maître. Très discrètement, Studio Electrophonique vient de renouveler la recette du slowcore en y injectant bien astucieusement une philosophie pop anglaise.

Corridor

Corridor sort du placard

Le label historique de Seattle se met enfin au français avec Corridor, un groupe de Montréal

A ne pas rater dans Découvertes !