Catégories
Découvertes

Sensationnels Stroppies

Après nous avoir enchanté avec Part Time et après avoir aidé TOY à sortir Happy In The Hollow (leur meilleur album à ce jour), voilà que Tough Love Records importe le rock bancal des Stroppies pour notre plus grand plaisir. Reprenant le flambeau des The Clean et des The Bats, les Stroppies nous font un bien fou.

Pourquoi avoir appelé ce disque Whoosh ?

Gus : Whoosh est une onomatopée. Les onomatopées sont très utilisées dans les bandes dessinées et les vieux dessins animés. Nous avons utilisé ce mot car il est à la foi direct et vague ce qui lui correspond bien. On respecte les traditions du pop art.

The Stroppies – ‘Cellophane Car’

Et comment le groupe s’est formé ?

Il né autour d’une table avec quelques guitares et un enregistreur Tascam.

Et comment s’est passé l’enregistrement de votre disque ?

L’enregistrement a été fracturé et difficile. Nous n’avions pas beaucoup d’argent pour faire l’album mais nous avons eu la chance de travailler avec notre ami Zac Schneider, un ingénieur et producteur très généreux qui nous a obligé a enregistré et a mixé le disque dans sa chambre. C’est un disque de luxe fait par des ouvriers.

Et combien de temps cela vous a pris ?

Deux mois.

Et quel est ton meilleur souvenir lié à cet enregistrement ?

Le finir et me dire « Je ne le déteste pas ! ».

Top 10 The Stroppies

  1. Ton album préféré de 2018 ?
  2. Le single Planetarium nights d’Alex Macfarlane.

  3. Ta chanson préféfée de The Clean ?
  4. Getting older

  5. Ton disque préféré des The Guided By Voices ?
  6. Pour toujours, Alien Lanes mais en ce moment c’est Sunfish Holy Breakfast.

  7. Ton plaisir coupable en musique?
  8. Quelques trucs assez immondes des années 90 et des années 2000. Des trucs comme les New Radicals avec Get what you give ou Len avec Steal my sunshine etc etc. Mai je n’ai pas l’impression que ces chansons soient des plaisirs coupables.

  9. Melbourne ou Sydney ?
  10. Melbourne

  11. Ta bande originale de film préférée ?
  12. No country for old men. Une sacré film recommandable pour sa bande originale.

  13. Ton artiste français préféré ?
  14. Pour être honnête, je n’en connais pas tellement.

  15. Le meilleur endroit pour voir un concert ?
  16. YouTube. Tout est sur Youtube… Je peux regarder dans mon salon sans me soucier des autres.

  17. Le meilleur endroit pour faire un concert ?
  18. Mon salon

Whoosh des The Stroppies sera disponible le 01 mars 2019 chez Trough Love Records. Pour le pré-commander, c’est par ici.

The Stroppies - Whoosh

Tracklist : The Stroppies - Whoosh
  1. Nothing At All
  2. Present Tense
  3. First Time Favourites
  4. My Style
  5. My Substance
  6. Pen Name
  7. Cellophane Car
  8. Better Than Before
  9. The Spy
  10. Entropy

English text

What’s the reason behind the name of your album ?

Gus : Whoosh is an onomatopoeia meaning it is a word formed from the sound it represents. They are common in comics and old cartoons. In the context of the title of a record it seemed at once direct and vague which we all thought was a cool thing and its usage has its roots in pop art traditions

How the band was born ?

Around a kitchen table with a few guitars and a tascam

How was easy the recording process of your album ?

The recording process was fractured and hard. We didn’t have a lot of money to make the album so we were lucky to work with our friend Zac schneider who acted as a very generous engineer/producer and would oblige us in many days mixing and tracking in his bedroom. It’s a champagne record made on a beer salary:

How did long it take you ?

About 2 months chipping away at it here and there.

What’s your best memory of this recording process ?

Finishing it and thinking “I don’t hate it”.

Top 10 The Stroppies

  1. Your favorite album of 2018 ?
  2. Alex Macfarlane – planetarium nights 7”

  3. Your favorite song of The Clean ?
  4. Getting older

  5. Your favorite album of The Guided By Voices ?
  6. All time: Alien Lanes

    Presently: sunfish holy breakfast

  7. Your musical guilty pleasure ?
  8. Maybe some garbage 90s\00s pop anthems from my youth? New radicals – get what you give. Len – Steal my sunshine etc etc. I don’t really have any guilty pleasures when it comes to music though.

  9. Melbourne or Sydney ?
  10. Melbourne

  11. Your favorite soundtrack ?
  12. No country for old men has a great score highly recommend checking out the soundtrack for that one.

  13. Your favorite french artist ?
  14. I gotta be honest I really don’t know many

  15. Your favorite place to watch a gig ?
  16. YouTube it’s all there and I can watch it in my lounge room and I don’t have to bother with people god they’re foul.

  17. Your favorite place to play a gig ?
  18. My lounge room

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

The Stroppies

Les Stroppies sont bien vivants !

Coincés entre les (sensationnels) RVG et les (ultra-productifs) Rolling Blackouts Coastal Fever, les Stroppies se voient obligés d’occuper le terrain et sont prêts pour publier Look Alive!, leur deuxième album.
Toy

Toy are us ?

Les Toy ont tout bon. Et il serait temps de s’en apercevoir. Ces londoniens, anciens protégés de The Horrors ont tout compris et le démontrent en enregistrant des singles parfaits et en s’entourant des meilleurs.
The Proper Ornaments - Memories

Vidéo : The Proper Ornaments – Memories

The Proper Ornaments excelle dans la dentelle musicale. Avec Memories, ce sont de beaux souvenirs qui rejaillissent, entre le Lennon de l’album blanc et le commandeur Elliott Smith.
The Proper Ornaments

The Proper Ornaments

The Proper Ornaments, emmené par le duo James Hoare (Veronica Falls) et Max ‘Claps’ Oscarnold, revient avec un nouvel album, Foxhole et une tournée française qui passera par Lille, Lyon et Paris.
Girls Names - Arms Around a Vision

Girls Names – Arms Around a Vision

La mayonnaise ne serait-elle pas en train de monter pour ce groupe nord irlandais ? Après le Batofar et l’Espace B, voilà que ces cousins éloignés des Damned et des Undertones vont jouer à La Machine Du Moulin Rouge pour soutenir leur nouvel album, le très sombre Arms Around a Vision.

Plus dans Découvertes

Big Wool - Simple Travel

Voyager léger avec Big Wool

Il y a des disques qui sont des invitations au voyage même s’ils ont été longtemps immobiles et intérieurs. Et quand en plus l’EP de Big Wool se nomme Simple Travel, on prend d‘autant plus facilement la route chère à Jack Kerouac.
Chien noir

L’important c’est d’aimer ?

On avait découvert Chien Noir en ouverture de Morgane Imbeaud aux Etoiles, il sort un premier titre, Quelle Importance dont la petite musique fait déjà danser notre cœur.

Le show T Truman

Timothy Lanham, clavièriste de The Vaccines prend la route seul pour les vacances. Et c’est formidable.

Une bonne dose de Bonner

Né dans la ville du King et vivant à Mazatlán, Jason Bonner chante le rêve américain comme Jason Molina l’aurait conté.
Feldup

Se reconstruire avec Feldup

Tout le monde s’est épuisé à faire des concerts à la maison pendant le confinement. Pendant que certains labels se lançaient dans une course fort douteuse, Talitres est resté silencieux et a préparé la sortie du nouveau disque de Thousand et a surtout signé Feldup.

Les Gelatine Turner tapent dans le dur

Les frères de Gelatine Turner sont habillés comme des lads de Manchester. Mais au lieu de sonner comme les La’s ou Cast, les Gelatine Turner sonnent comme les… Gelatine Turner. Sur une base rock, les frères Audoynaud rappent et enchaînent les merveilles. En 2012, Aline regardait le ciel. En 2020, Gelatine Turner regarde derrière les…