Catégories
News

Too chicken to even try it !

White Riot c’est bien sûr le premier single de The Clash sorti le 18 mars 1977 qui résonne ironiquement dans notre société hédoniste actuelle, gavée de soldes, pour qui la révolte est d’applaudir aux balcons. C’est aussi un documentaire réalisé par Rubika Shahui sort en salles le 5 août 2020 qui s’intéresse au mouvement politique et culturel Rock Against Racism né en Angleterre en 1976 et à son festival à Londres en 1978.

White Riot ne révolutionne pas le genre, même s’il a été primé dans la catégorie documentaire lors du dernier BFI London film Festival et sélectionné lors de la 70ème Berlinale en 2020. Mais ce documentaire permet d’écouter masqué de la musique live en salle de cinéma à défaut de salles de concerts. On trouvera aussi des interviews d’époque de Joe Strummer ou de Jimmy Purey (Sham 69) ou plus récentes de Topper Headon des Clash et de Tom Robinson mais aussi de dézinguer quelques idoles comme Bowie, Clapton ou Rod Stewart qui ont raconté à l’insu de leur plein gré quelques conneries nauséabondes qui auraient enflammé les réseaux sociaux aujourd’hui. Et en filigrane, le documentaire pointe du doigt le vide idéologique et militant de la scène musicale actuelle gangrenée par le nombrilisme, la quête quart du d’heure warholien et le business de la société du spectacle.

White Riot – Bande-annonce

The Clash – White Riot

White riot, I want to riot
White riot, a riot of our own
White riot, I want to riot
White riot, a riot of our own
Black man gotta lotta problems
But they don’t mind throwing a brick
White people go to school
Where they teach you how to be thick
And everybody’s doing
Just what they’re told to
And nobody wants
To go to jail
White riot, I want to riot
White riot, a riot of our own
White riot, I want to riot
White riot, a riot of our own
All the power’s in the hands
Of people rich enough to buy it
While we walk the street
Too chicken to even try it
And everybody’s doing
Just what they’re told to
And nobody wants
To go to jail
White riot

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

merlin_141942102_862dea4a-b50f-477c-b786-7044a1884d29-superJumbo

Go, Go-Go’s !

Si vous étiez ado dans les années 80, il y a de fortes chances que vous en pinciez pour The Go-Go’s et particulièrement pour la belle Belinda Carlisle. Un documentaire sur Showtime retrace la fulgurante carrière du premier groupe 100 % féminin qui écrivait toutes ses chansons et qui demeura six semaines numéro un aux…
Mina Tindle

Amour, toujours.

Pendant que beaucoup s’extasient sur une reprise romantico-viticole, Mina Tindle nous donne un peu d’amour avec un titre écrit par Sufjan Stevens du temps d’Age of adz et qui figurera sur son nouveau disque Sister prévu pour le 9 octobre.

The Lemonheads : Peace & Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads (mais le quatrième du groupe) fêtera dans quelques semaines ses 30 ans. Fire, qui est leur label depuis quelques années, s’apprête à publier une réédition de ce disque.
Samoun - Chakchouka

C’est Samoun !

A table avec Samoun, duo mystérieux de producteurs parisiens. Leur Chakchouka ne vous fera pas prendre du poids, bien au contraire et vous fera bosser à nouveau vos plus beaux mouvements appris avec Sidney circa 1984 avec H.I.P. H.O.P..

[EXCLU] Tobin Sprout – On Golden Rivers

L’ex-guitariste des mythiques (et toujours bien vivants) Guided By Voices est de retour avec Empty Horses, un nouvel album chez Fire Records. Pour patienter avant la sortie de ce disque, SK* vous propose en exclusivité la chanson On Golden Rivers.
Andy Shauf

On dit oui à Andy (Shauf)

Andy Shauf avec The Neon Skyline a passé avec brio le cap parfois difficile du deuxième album en début d’année. Un disque personnel où les chansons tissent une histoire et nous fait croiser des personnages comme la séduisante Judy.