Catégories
News

[EXCLU] L.A. Salami – The Talis-man On The Age of Glass (Rudux)

© Diane Sagnier

Découvert en 2016 par nos soins grâce à l’exceptionnel Dancing With Bad Grammar, L.A. Salami poursuit ses aventures urbaines et musicales avec The Cause of Doubt & a Reason to Have Faith, son nouvel album. Pour vous faire patienter encore quelques heures, SK* vous offre en exclusivité le clip de The Talis-man On The Age of Glass (Rudux).

L.A. Salami continue donc de déambuler dans les rues londoniennes tout en regardant le fil des actualités sur son téléphone portable. « J’écris aussi sur des échecs amoureux Je n’écris pas de protest songs. Ce n’est politique que parce que tout est politique. J’aime juste évoquer ce qui m’affecte, que ce soit à un niveau personnel ou sociétal. » déclarait-il en 2018 dans une interview. On le croit sur parole. On file donc écouter ce post-blues désespéré et séduisant qui a été enregistré avec les fidèles Peter Lyons & Robbie Moore.
L’optimisme est mort, vive L.A. Salami !

L.A. Salami – The Talis-man On The Age of Glass (Rudux)

As I get older
Ideals fade away
Doubts get bolder
My fears learn to stray
The stars lose meaning
Future condenses past
Yet I want for nothing
In the Age of Glass
The vetted mason
Subsequential dreams
Primes the mover
Born to hatch the scheme
The seatee set effect
As they learn to dance
But there is no evil
In the Age of Glass
Our planet cascades
For times of seamless gloom
A mirthless quasar
The rock, the beast, the new
From death perspective
All moves like fields of grass
‘Cause time’s still solid
In the Age of Glass
You forgo changes
At the haste of your demise
The quantum switchblade
Made of the gods’ reprise
But logic sculptures
Are harsh but efficut
But there are always winners
In the Age of Glass
The bull moves slowly
The seamstress tames her class
The fractured touch stone
The blink of backlog tasks
The symbiotics go
Kaleidoscopic
Ideas turn myopic
In the Age of Glass
As years get shorter
I see a wiser way
Old men have oceans
As humans have their fields of days
Our wealth comes cheaply
On how we choose to last
‘Cause there are no riches
In the Age of Glass
In the Age of Glass
In the Age of Glass
In the Age of Glass
In the Age of Glass
In the Age of Glass

L.A. Salami - The Cause of Doubt & a Reason to Have Faith

The Cause of Doubt & a Reason to Have Faith de L.A. Salami sera disponible le 17 juillet 2020 chez Sunday Best Music / Domino Records.

L.A. Salami - The Cause of Doubt

Tracklist : L.A. Salami - The Cause of Doubt & a Reason to Have Faith
  1. The Cause of Doubt & a Reason to Have Faith
  2. When You Play God (The 2018 Copyright Blues)
  3. Thinking of Emiley
  4. Dear Jessica Rabbit
  5. Things Ain't Changed
  6. The Cage
  7. The Talis-man on the Age of Glass (Redux)

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Fredrika Stahl - Rescue Me

Vidéo : Fredrika Stahl – Rescue Me

High then low. Avec Rescue Me, Fredrika Stahl nous tend un miroir pour lutter contre l’enfermement progressif que cela soit dans nos lieux de vie ou dans nos têtes.
Balthazar - On A Roll

Vidéo : Balthazar – On A Roll

Can’t get away, cannot turn the page, I’m a rat in a cage. On est derrière Balthazar, on ne voudrait pas se retrouver sur le sable, le vent en poupe, le cœur en sang.
Tindersticks-Press-Photo-2021-1280x720-1

Can’t stop the Tindersticks

Se réinventer. Comment ne pas se répéter quand on a une discographie impeccable. En balançant un titre de 11 minutes totalement addictif à écouter lors de vos siestes crapuleuses ou lové à l’arrière des taxis.
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Roger Waters - The Gunner's Dream

Vidéo : Roger Waters – The Gunner’s Dream

Les vrais savent. Que n’a t-on dégoisé sur cet ultime album du Floyd pourtant classé numéro 1 chez les brit’ comme il était de bon ton de pisser sur le mur. Alors si le Waters prend peut être l’eau avec son gigantisme sur scène par rapport au Mason qui lui fait la nique, Roger dans…
Spain

Love in Spain

Josh croit encore en l’amour, il en faut. Love in vain, in pain, in Spain. Ce nouveau titre est dédié à la mémoire de ses grands parents George et Trudy David.

Plus dans News

Tindersticks-Press-Photo-2021-1280x720-1

Can’t stop the Tindersticks

Se réinventer. Comment ne pas se répéter quand on a une discographie impeccable. En balançant un titre de 11 minutes totalement addictif à écouter lors de vos siestes crapuleuses ou lové à l’arrière des taxis.
Spain

Love in Spain

Josh croit encore en l’amour, il en faut. Love in vain, in pain, in Spain. Ce nouveau titre est dédié à la mémoire de ses grands parents George et Trudy David.
Lachinos - America Lachina

Les Lachinos se lâchent !

On pourrait croire que les Lachinos rendent hommage à notre grognon national, notre Jean Pierre, notre ami Bacri avec ces deux titres enlevés, Fêtes de Mes Morts et Cáncer del Colon lui qui avait le sens de la fête et que le crabe nous a ravi.
Nino

Oh Nino !

Nino nous manque car on partage son blues des rues désertes et ses questions existentielles.
Piers ©Julien Mignot

S’en sortir

La beauté a un nom est c’est Piers Faccini. Fall or to be reborn nous questionne t-il. On cherche tous un peu cette porte de sortie pour éviter la routine, les emmerdes, les échecs.
Crimi - Julien Lesuisse Marion Bornaz

La chaleur Crimi !

On aurait dû voir Julien Lesuisse avec son nouveau projet Crimi à Jazz à Vienne ou aux Trans Musicales de Rennes. On attend donc en mars sur le label Airfono un premier album Luci e guai avec ses acolytes Cyril Moulas (guitare), Brice Berrerd (basse) et Bruno Duval (batterie).
Didier Super - Rire Une Dernière Fois Avant La Fin Du Monde

Didier vous souhaite une bonne année

On devait passer un Super moment avec Didier au théâtre Comédie Odéon à Lyon car il est bien plus marrant que tous ces comiques de merde et puis la peste cholérique s’est abattue sur la France sans chars et ligne Maginot.