Richard’s Wonderland

© Louis Teyssedou
Richard Allen n'était jamais parti. Depuis la fin des Wolves & The Moons, il a écrit (beaucoup) et enregistré des disques sans en parler. Avec Locust Tree Lane, il revient avec 10 morceaux qui n'ont aucun équivalent. Et il a décidé de les mettre en lumière.


Il y a des disques dont vous n’attendez rien et qui vous donnent tout. C’est un peu le cas du nouveau disque de Richard Allen. On connaissait l’application délicate du garçon et une certaine dose de talent. Sa rencontre avec Kenny Ruby (Iggy Pop) propulse sa musique dans une dimension inconnue. C’est jazz sans être du jazz, c’est folk sans être du folk… La seule chose dont on est sûr c’est que les 10 morceaux de ce nouvel album sont d’une élégance rare.

Up and down locust tree lane
Time doesn’t ever feel the same
Rustling leaves cover the path
You’ll here the wind chime from the past
The thought of time won’t cross you’re mind
Suckering trees slow down the breeze
I’ll make the hay while the moon shines
The river bleeds and the wind cries
That thought of time won’t cross my mind
Suckering trees slow down the breeze
Up and down locust tree lane
Time doesn’t ever feel the same
Rustling leaves cover the path
You’ll here those wind chimes from the past

Locust Tree Lane de Richard Allen sera disponible le 27 novembre 2020 sur Bandcamp et sur toutes les plateformes musicales.

Richard Allen - Locust Tree Lane

Tracklist : Richard Allen - Locust Tree Lane
  1. All The Decisions
  2. The World On Your Chest
  3. Locust Tree Lane
  4. This Feeling Of You
  5. Little Girl
  6. Reasonably Foolish
  7. It Is And It Will
  8. The Rock In My Heart
  9. All I Know
  10. Between The Ashes & The Dream

En écoute avec Richard Allen

  1. Bert JanschBright New Year
    Il m’est difficile de ne citer qu’un morceau de Bert Jansch parce qu’en réalité un grand nombre de ses chansons m’ont beaucoup appris. Celle-ci est très courte mais tout y est et elle me hante depuis la première écoute.

  2. Joni MitchelCoyote
    J’adore sa façon de raconter cette chanson; elle joue vraiment l’histoire. La guitare bat son plein du début à la fin accompagnée par la basse de Jaco Pastorius. Tout l’album Hejira m’a accompagné ces dernières années.

  3. Paul McCartney10M1 / 6M3 / 4M1 / 1M3 / 1M4
    BO de The family way (Chaque chose en son temps – 1966), le travail de George Martin ! Il y a toute une liste de variations pour le film. La Variation No. 5 (10M1 / 6M3 / 4M1 / 1M3 / 1M4) a un petit pouvoir nostalgique sur moi.

  4. The Beach BoysWind Chimes
    La version de l’album inachevé Smile est géniale, l’écriture et l’approche même de l’arrangement donnent envie d’écrire l’esprit ouvert.

  5. John MartynSandy Grey
    L’album London conversation !

  6. John WilliamsCavatina
    BO de The Deer Hunter (1978), chanson de Stanley Mayers au piano, qu’il a lui même fini d’écrire pour la guitare de John Williams. J’ai des souvenirs de mon père qui écoutait ça.

  7. Norberto LoboPen ward
    Qu’en fait je n’ai découvert que très récemment mais son jeu de guitare me touche, particulièrement dans cette chanson et j’avais l’impression de la connaître en l’écoutant la première fois.

  8. Tom waitsHold on
    Une histoire si bien racontée.. Et le talentueuse Madison Cunningham en a fait une version magnifique aussi.

  9. Laura MarlingDaisy
    C’est encore l’histoire d’une femme, d’une guitare et d’un accordage. Une chanson pétillante et très élégante à la fois, j’ai tout de suite eu envie d’apprendre les parties guitares et il doit y en avoir une trace sur mon instagram.

  10. Fleet FoxesThe Shrine / An Argument
    J’ai aimé tous les albums de Fleet Foxes, surtout les deux premiers et ce morceau de Helplessness Blues m’a parlé tout de suite. Cette chanson m’avait marquée à la sortie de l’album et comme toujours le son de guitare de Robin Pecknold est sublime. Une bonne dose de reverb de temps en temps ça ne fait pas de mal.

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
James Vincent McMorrow & The Theodora Byrne Ensemble – The Less I Knew

Vidéo : James Vincent McMorrow & The Theodora Byrne Ensemble – The Less I Knew

Avoir un cœur battant. Ce n’est pas seulement un cœur qui bât. Mais c’est aussi un cœur qui lutte, qui s’échine, qui ferraille. Et quand en plus ce cœur palpite avec un chœur, celui du Theodora Byrne Ensemble créé pendant l’éloignement du confinement, on peut peut être guérir et effacer quelques cicatrices.

Plus dans Découvertes

Bryon Parker

Mile High Bryon Parker !

Denver c’est la terre du milieu et celle de David Eugene Edwards ou de … Earth, Wind & Fire. Mais en écoutant Bryon Parker on est plus proche d’un early Ben Lee ou du Jeff Martin d’Idaho avec ces trois titres d’un EP, 3 Consecutive Championships disponible chez VanGerrett Records (Kramies)
tillmann

L’envol de Tilmann

Tilmann sort de sa Chrysalis avec un EP composé de six titres désormais à quatre.
Zen Gatha - minutes de calme intérieur

Zen Gatha !

Gatha nous gâte avec son nouveau titre, Minutes de Calme Intérieur ou MDCI en exclusivité. Elle passe à l’orange pour mieux mettre un carton rouge à notre société productiviste et décérébrante.
JL Prades -Reversed

Disque solaire

JL Prades n’est bien sûr pas une découverte puisque l’on a écouté ses disques sous le nom d’Imagho. Reversed est donc le premier album sous son nom.