Just married to Just Mustard

© Olof Grind
Ecouter Just Mustard c'est ressentir le délicieux et parfois violent picotement de la moutarde sur votre langue. La voix diaphane de Katie Ball et les plaintes tailladantes des guitares de ce quintette irlandais augurent de concerts fiévreux.

On avait raté la nomination de leur premier album, Wednesday au Choice Music Prize. On ne ratera pas le brûlot Heart Under sorti hier chez Partisan Records. En trois single, Just Mustard nous assaisonne sérieusement. I Am You pourrait trouver sa place sur la scène du Bang Bang Bar à Twin Peaks, Still nous fait de l’œil avec ses guitares cornes de brume et Mirrors nous plonge dans une totale addiction. L’équilibre entre la douceur de la voix, le maelstrom sonore et l’âpreté des textes de ce Heart Under fait bigrement monter la température sans compter la qualité des visuels. Sombre, vénéneux, sensuel et adoubé par Robert Smith, Just Mustard est juste le groupe du moment qui risque de durer. La moutarde manque dans les rayons, essayez Just Mustard.

Heart Under de Just Mustard est disponible depuis le 27 mai chez Partisan Records et ici.

Just Mustard – Boiler Room with Jameson Connects

Just Mustard – ‘Deaf’ Live Session

Just Mustard - Heart Under

Just Mustard - Heartunder

Tracklist : Just Mustard - Heart Under
  1. 23
  2. Still
  3. I Am You
  4. Seed
  5. Blue Chalk
  6. Early
  7. Sore
  8. Mirrors
  9. In Shade
  10. Rivers

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Daughter-beonyourway

Vidéo : Daughter – Be On Your Way

« Je pense que c’est plus optimiste que nos précédents disques ». Be On Your Way s’ouvre sur des guitares scintillantes et des lueurs blafardes. Une sortie du tunnel ? Quand point la batterie, la lumière se fait et on avance sur le chemin.
Heyheymymy-restlessmind

Vidéo : Hey Hey My My – Restless Mind

« Quand je regarde la poitrine d’une femme, je vois double » affirmait Jules Renard. Hey Hey My My nous reveille en pleine nuit avec ce Restless Mind agité avant la sortie de leur nouvel album, High Life chez Vietnam le 3 février.

Plus dans Découvertes

Bryon Parker

Mile High Bryon Parker !

Denver c’est la terre du milieu et celle de David Eugene Edwards ou de … Earth, Wind & Fire. Mais en écoutant Bryon Parker on est plus proche d’un early Ben Lee ou du Jeff Martin d’Idaho avec ces trois titres d’un EP, 3 Consecutive Championships disponible chez VanGerrett Records (Kramies)
tillmann

L’envol de Tilmann

Tilmann sort de sa Chrysalis avec un EP composé de six titres désormais à quatre.
Zen Gatha - minutes de calme intérieur

Zen Gatha !

Gatha nous gâte avec son nouveau titre, Minutes de Calme Intérieur ou MDCI en exclusivité. Elle passe à l’orange pour mieux mettre un carton rouge à notre société productiviste et décérébrante.
JL Prades -Reversed

Disque solaire

JL Prades n’est bien sûr pas une découverte puisque l’on a écouté ses disques sous le nom d’Imagho. Reversed est donc le premier album sous son nom.