FAIR play !

Et hop, voilà la deuxième session du FAIR 2022 avec une salve de jeunes pousses en concert gratuit au Café de la Danse le lundi 26 septembre.

Vous voulez entendre Alessio Peck, Anna Majidson, Claire Days, Elliott Armen, La Battue, Simili Gum et Stuffed Foxes ? Alors prenez votre place gratuitement pour la FAIR : PARTY #18, c’est gratuit !

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cela pourrait vous intéresser

Clairedays

Claire à genoux ?

Après The ground et Fall asleep, Claire Days ne cherche pas la rédemption.
clairedaysthechoir-mysisterclaire

Au cœur de Claire

Marie Desplechin soutient que « penser est une affaire intime. » Pour Claire Days c’est chanter. Chanter avec grâce, délicatesse, tendresse les affres intérieurs, les effrois enfouis, les douleurs endormies.
Claire days - Oslo

[EXCLU] Vidéo : Claire Days – Oslo

Au 19ème siècle il fallait faire le voyage à Rome. Au 20ème c’était plutôt la route 66 et les US. Aujourd’hui c’est le grand Nord, ici avec Oslo à un battement d’aile d’EasyJet.

Plus dans News

Nits2

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019.
Come

Come again !

Attention, mythe underground. Come, « l’un des joyaux les plus insaisissables du catalogue Matador » selon Pitchfork avec son 11:11 en 1992, revient avec la parution en février dernier de Peel Sessions enregistrées en 1992 et 1993.
Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Bruce Springsteen

Merci patron !

La pêche du jour vient d’un monsieur de 73 ans qui annonce un album de reprises de standards de la soul avec Do I Love You (Indeed I Do) et effectivement on l’aime. Merci Boss !