photos : Sting (de loin) aux Nuits de Fourvière 2011

Sting était de retour sur Lyon après les intempéries dantesques d'il y a quelques années. Accompagné de l'Orchestre Symphonique de Slovénie, Sting a émerveillé le théâtre antique d'un son absolument superbe et d'une clarté impressionnante, et je n'étais pas le seul à le penser.


Après Englishman in New York, Gordon Matthew Thomas Sumner enchaine sur des anciens titres de son ancien groupe, The Police, et notamment un Roxanne, qui embrase le public. Il en profitera pour nous enchanter par un titre dédicacé aux papas, Why should i cry for you ? Ou nous plonger dans un ambiance à la hitchcock, oppressante à souhaits à travers Moon over Bourbon Streets : il suffisait de fermer les yeux pour se retrouver en plein pièce d’opéra. Et c’est sous un concert de violon déchirant le ciel que Sting hurle tel un loup garou dans la nuit lyonnaise pour finir ce titre. Magnifique. Avant d’enchainer dans un concert de corde et de cuivre. On en redemande.

2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
2011_07_21_sting
Date : 21 juillet 2011

Clic. Clac. Merci Kodak ! Photographe dans les fosses et même un peu au dessus. Sur Lyon et sa région

Cela pourrait vous intéresser

Jeanne Added - Nuits de Fourvière | 27.07.2023

Coline Rio & Jeanne Added @ Nuits de Fourvière | 27.07.2023

La toujours ‘sensational’ Jeanne Added poursuivait sa mue musicale aux Nuits de Fourvière avec un set mêlant sonorités électroniques au funk et à la soul. Coline Rio ouvrait la soirée avec les titres de son premier album, Ce qu’il restera de nous paru cette année.
Vc

Aboliremo l’ignoranza !

Vinicio Capossela, notre barde barbu italien préféré revient avec un titre, La parte del torto avant un nouvel album le 21 avril, Tredici canzoni urgenti.
Kae Tempest - The Line Is a Curve

Vidéo : Kae Tempest avec Lianne La Havas – No Prizes

Tempête sous un crâne. On n’arrête pas les ouragans. Cinq recueils de poésies, quatre pièces de théâtre, un roman, cinq albums Kae Tempest nous emporte dans un tourbillon de mots et de maux vers des côtes salées.

Plus dans Photos de concert