Sinik et la Famille à Cosmao Dumanoir

Sinik et la Famille à Cosmao Dumanoir
Sophie - 19/04/2009
Photos concert : Sinik @ Cosmao Dumanoir, Lorient | 17 avril 2009
Sinik @ Cosmao Dumanoir, Lorient | 17 avril 2009

Wesh la famille! Bien ou bien?
Soul Kitchen parle toutes les langues, même celle du hip hop.
Avant la sortie de son nouvel album prévu pour décembre, Sinik nous a donné rendez vous pour l’un de ses concerts. Il se tient dans le cadre du festival des cultures Hip hop avec en première partie trois groupes, Aces Lyrics, Tota et Barikade.

Aces Lyrics

[svgallery name= »2009_04_17_aces_lyrics »]

Tota

[svgallery name= »2009_04_17_tota »]

Barikade

[svgallery name= »2009_04_17_baricade »]

Entre les problèmes techniques, avec la surchauffe de l’ordi du dj (provoquant un arrêt de plus de dix minutes pendant lequel le public et moi-même nous sommes sentis bien seuls), et les beats envoyés dans le désordre (ce qui a visiblement perturbé nos rappeurs), les trois jeunes groupes ont pris les pagaies pour chauffer une salle répondant certes aux sollicitations, mais d’une mollesse affligeante.
On ne peut pourtant pas leur reprocher de faire ce qu’ils peuvent pour donner un semblant de mouvement en occupant tout l’espace sur scène (les regarder aller de droite à gauche de la scène, sans cesse, je vous assure, j’en ai encore mal à la nuque) et pour essayer de faire réagir un public visiblement venu pour Sinik.

Sinik

Tout repose sur la prestation de Sinik pour relever l’ambiance de cette soirée. Entrée sur scène de l’homme, vêtu de la marque aux trois bandes. Le public lui répond timidement par quelques « Siniiiik » envoyées par des demoiselles et « J’te kiffe » envoyés par des messieurs. Sinik aurait-il compris que ce soir c’est un peu mollasson en entrant tout de suite dans le vif du sujet en lançant vers la foule :
« Ce soir, la famille, c’est tranquille! On est entre nous. On va passer un bon moment. »

Sinik maitrise parfaitement son set, envoie quand il faut mais il est régulièrement obligé de booster le public dopé au diesel. Longue à chauffer, la foule se bouge enfin et se met à chanter sur  » Bienvenue chez les bylka ». L’ambiance est enfin palpable.

Fin du concert après un set d’à peine 50 minutes, trop court pour certains qui ont attendu de voir passer trois groupes avant lui. Je décide de tenter de rencontrer Sinik. Direction les coulisses. Sur le coté de la scène, la foule s’est transformée en file d’attente. Sinik prend le temps de parler et de signer ce qu’on lui tend (affiche, tshirt, cd,…).
Je peux enfin accéder aux coulisses. C’est un garçon calme et posé que je rejoins. Souriant, très abordable et pas prise de tête, Sinik se prête à une petite séance photos improvisée, backstage. Il me livre alors ses impressions sur la soirée : « Pas facile de passer après trois groupes, surtout quand le public est un peu fatigué. Mais c’était sympa. »

Je vais finir avec ce que m’a dit texto un jeune de la « famille » alors que je me dirige vers la sortie de la salle :
 » Eh! Cousine! T’as vu? C’est ça la famille. Le rap, c’est pas que des grosses baskets, des pantalons relevés au genou et des paroles engagées… Eh wouais! »

[svgallery name= »2009_04_17_Sinik »]

Date : 17 avril 2009
Lieu : Cosmao Dumanoir, Lorient

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…

Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…

Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…

Curtis Harding - 17 novembre 2019 - Lune des Pirates

Amiens-Atlanta avec Curtis Harding

Tout va bien à Atlanta. Les Black Crowes se reforment, les Black Lips sortent un nouveau disque et Curtis Harding est de passage à Amiens.

Bertrand Belin, Persona Bellissima

Bertrand Belin est venu défendre son dernier disque sur la scène de la Maison de La Culture d’Amiens. Carton plein !

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…

Primal Scream @ Pitchfork 2019, 01.11.2019 , Paris

[Pitchfork 2019] Le sacre du Scream

XTRMNTR fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Primal Scream, l’album qui annonçait Screamadelica sans le savoir, fête ses trente ans cette année. Et hier soir, Bobby Gillepsie et son groupe ont fait la fête au Pitchfork Music Festival.

Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.

Sleaford Mods @ l'Épicerie Moderne, 04-10-2019

Sleaford Mods in a good mood !

Du Punk et rien que ça avec Sleaford Mods et DSM IV. L’Angleterre était à l’honneur hier soir, à l’Épicerie Moderne.

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».