Catégories
Son du jour

Perc – The Power and The Glory

Perc - The Power and The Glory

Perc - The Power and The Glory
Perc – The Power and The Glory

Finalement par un juste retour des choses, la perfide Albion prouve qu’elle est encore une des contrées reines en matière de techno ces derniers temps, et ce n’est pas le dernier album de Perc qui nous démontrera le contraire.

Perc

Alistair Wells revient donc en grande forme en ce début d’année, passablement énervée même comme en témoignent « Take Your Body Off « , « David and George », petite flèche assassine décrochée à Cameron et George Osborne, respectivement Premier Ministre et Chancelier de l’Échiquier (en un peu moins pompeux, Ministre des Finances).
« The Power and The Glory » alterne les ambiances et ne se contente pas d’être stupidement bourrin mais quel que soit le rythme emprunté Perc ne se montre jamais béatement joyeux et affiche toujours une certaine rigueur froide sans être guindée même sur le gai et entrainant « Galloper ».

Perc – Take Your Body Off

Il y a des réminiscences hapy hardcore sur « Dumpster » un peu étonnantes de la part de celui qui dit ne jamais avoir mis les pieds dans un club avant 19 ans et pour qui les mots techno et house sont des gros mots et le garage seulement du rock. Nik Void de Factory Floor en copain prête sa voix sur « Speek » ainsi que Dan Chandler de Dethscalator sur « Rotten Sounds » et « Take Your Body Off ».
L’année commence donc plutôt bien pour Perc et son L.P. se positionne comme un des albums de 2014.

Perc - The Power And The Glory

Tracklist : Perc - The Power And The Glory
  1. Rotting Sound
  2. Speek
  3. Lurch
  4. Galloper
  5. David & George
  6. Horse Gum
  7. Dumpster
  8. Bleeding Colours
  9. Take Your Body Off
  10. A Living End
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Forward Strategy Group – The New Formal

Forward Strategy Group – The New Formal

Forward Strategy Group – The New Formal Il paraitrait que X-Press 2 aurait dit d’eux : « ‘I don’t like this, it sounds like gabba ». Je ne suis pas trop la carrière des deux Darren depuis pas mal de temps mais je préfère sans aucun doute n’importe quel titre de Forward Strategy Group aux soupes handbag…
Portrait : Mondkopf

Portrait : Mondkopf

Après l’excellent « Rising Doom », Mondkopf finalise son prochain album qui sortira dans l’année. Vous pourrez le retrouver en DJ set le 31 mai au Rex Club.

Plus dans Son du jour

Balthazar – Losers

Vidéo : Balthazar – Losers

Coïncidence ? Au lendemain d’annonces incohérentes les beaux belges de Balthazar sortent un nouveau titre, Loosers, pour annoncer leur cinquième album Sand à paraitre le 29 janvier.

Vidéo : Jur – En Stationnaire

Jur c’est Jur Domingo, chanteuse espagnole mais c’est aussi son compagnon, Julien Vittecoq et on vous le jure, Jur et leur Sangría nous enivrent et nous émoustillent en ces temps anxiogènes.
Frànçois & The Atlas Mountains - Coucou

Vidéo : Frànçois & The Atlas Mountains – Coucou

Tous les étudiants d’Histoire Géographie circa 1990 connaissent l’assomante banane bleue popularisée par Roger Brunet dans son dictionnaire critique, Les Mots de la géographie et oubliée depuis. Frànçois Mary aussi qui grâce à ce talisman se métamorphose en Pépito bleu.
Lachinos - Hang Tuah

Vidéo : Lachinos – Hang Tuah

Ils sont six Lachinos et nous inviten avec Hang Tuah à découvrir le Tejo, le sport traditionnel et désormais national de la Colombie qui consiste à lancer un disque de métal sur une cible qui pétarade une fois atteinte .
Odessey & Oracle - Je suis L'Endormie

Vidéo : Odessey & Oracle – Je suis L’Endormie

« Seulement, le tout-venant a été piraté par les mômes. Qu’est-ce qu’on fait ? On se risque sur le… bizarre ? Ça va rajeunir personne. » avoue Maître Folace. Avec Odessey & Oracle, on entre dans un pays de merveilles où Alice serait aussi le chapelier fou, le chat du Cheshire, Tweedledum et Tweedledee.
Keaton Henson - Ambulance

Vidéo : Keaton Henson – Ambulance

On ne quitte pas Keaton. Il est notre brancardier du cœur préféré. Son Ambulance est un gyrophare dans nos nuits, un avertissement sous forme de supplique, un miroir réfléchissant nos solitudes.