Vidéo : Mina Tindle – Love Letter

Mina Tindle - Love Letter
Plus chaton que limier, le 14 février dernier, Mina Tindle partageait avec délicatesse cette Love Letter écrite par Brent Ballantyne avec quelques amis en choeur céleste et soyeux à la Beirut. Ce titre fait partie de la compilation Colette / French Kiss sortie vendredi dernier. Ce disque réunit seize titres inédits, avec entre autres Cléa Vincent, Exotica, The Pirouettes ou Mustang. Le deuxième album de Mina Tindle est prévu pour la rentrée prochaine.

Mina Tindle – Love Letter

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Mina Tindle - Sister

Love is real, real is love

All I want is a little bit of love. Tout est dit. Mais ce n’est pas donné à tout le monde de donner, sincèrement, honnêtement, simplement.

Vidéo : Mina Tindle – Louis

Dans Le Bon, la Brute et le Truand, Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez affirme, « le monde se divise en deux catégories : ceux qui passent par la porte et ceux qui passent par la fenêtre. » Avec Mina Tindle et Kate Stables, on préfère la seconde solution.
Mina Tindle

Amour, toujours.

Pendant que beaucoup s’extasient sur une reprise romantico-viticole, Mina Tindle nous donne un peu d’amour avec un titre écrit par Sufjan Stevens du temps d’Age of adz et qui figurera sur son nouveau disque Sister prévu pour le 9 octobre.

Plus dans Son du jour

Timdup-lesimmortelles2

Vidéo : Tim Dup – Les immortelles

Tim Dup fait petit à petit sa place dans la chanson en français. Avec Les immortelles, déjà son quatrième album depuis 2017, il touche par sa simplicité.
Lauraclauzel-minuit

Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »
Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.
Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.