High Hazels

High Hazels (photo : Ryan Lee Turton)
A Sheffield, il y a Pulp, Richard Hawley et les Arctic Monkeys. Il y a de fortes chances qu'un nouveau nom apparaisse sur les façades des magasins de disques et dans la mémoire collective : High Hazels.


Formés par deux frères (Paul Barlow et Anthony Barlow) et par James Leesley et Scott Howes, les High Hazels sortiront leur premier single le 15 septembre 2014. Misbehave devrait faire son petit effet. Mais comme il reste quelques nuits avant la date fatidique, nous disposons de tout notre temps pour découvrir ce groupe via In The Half Light, leur premier EP publié il y a quelques mois.

High Hazels

High Hazels - Misbehave
High Hazels – Misbehave

Signés sur le très prolifique Heist Or Hit Records, les High Hazels n’ont qu’un défaut : celui d’être anglais.
Les titres de leur premier EP (In The Half Light) paru en avril nous font voguer sur les rives de la Mersey et nous font atterrir dans les friches industrielles du Grand Manchester. Mais Dieu que ces types sont anglais. A coté, le fish and chips est un produit d’importation…
Les arpèges de Winter Song rappelleront le temps des Smiths et les intonations feront écho à un certain James Skelly.

High Hazels – Misbehave

Le nouveau single, Misbehave, montre un groupe encore plus conquérant. Leesley se transforme en prêtre crooner cranant sur les guitares de Howes. Rien de bien nouveau sous le brouillard de Sheffield mais que c’est bien fichu. Avec ce titre, les High Hazels prennent une nouvelle dimension. Vivement l’album qui est en cours d’enregistrement.

Les quatre gonzes ont déjà fait tomber Steve Lamacq, Clash Music et les critiques du Guardian avec des titres comme Summer Rain (quand on vous dit que ces types sont très anglais) ou French Rue. Le reste de l’Angleterre devrait suivre rapidement avec le nouveau single et l’album.

High Hazels – Summer Rain

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?

Plus dans Découvertes

Just Mustard

Just married to Just Mustard

Ecouter Just Mustard c’est ressentir le délicieux et parfois violent picotement de la moutarde sur votre langue. La voix diaphane de Katie Ball et les plaintes tailladantes des guitares de ce quintette irlandais augurent de concerts fiévreux.
Bryon Parker

Mile High Bryon Parker !

Denver c’est la terre du milieu et celle de David Eugene Edwards ou de … Earth, Wind & Fire. Mais en écoutant Bryon Parker on est plus proche d’un early Ben Lee ou du Jeff Martin d’Idaho avec ces trois titres d’un EP, 3 Consecutive Championships disponible chez VanGerrett Records (Kramies)
tillmann

L’envol de Tilmann

Tilmann sort de sa Chrysalis avec un EP composé de six titres désormais à quatre.
Zen Gatha - minutes de calme intérieur

Zen Gatha !

Gatha nous gâte avec son nouveau titre, Minutes de Calme Intérieur ou MDCI en exclusivité. Elle passe à l’orange pour mieux mettre un carton rouge à notre société productiviste et décérébrante.