Photos : Kill It Kid @ les Étoiles, Paris | 30.10.2014

Kill It Kid @ les Étoiles, Paris | 30.10.2014
C'est le tout premier concert aux Étoiles, la salle retapée par Live Nation et réouverte après plusieurs années de travaux. L'endroit est joli, à la croisée des chemins entre le Nouveau Casino (pour la taille), l'Alhambra (pour la forme), le Silencio (pour la déco du bar) et la Flèche d'Or (pour les murs peints en noir). Seul bémol : une scène en alcove vraiment, vraiment trop exiguë.

Kill It Kid

Et le concert ?

Rauque et bien gras, le concert. Kill It Kid livre un set aussi réjouissant que son deuxième album, mélangeant blues et stoner dans une sauce qui sent bon ses années nonante, relevée par la voix écorchée d’un Chris Turpin perché quelque part entre Rod Stewart et Robert Plant et d’une Stephanie Ward, tour à tour en avant ou en retrait, qui module le tout. On a même droit à une vraie power ballad (Caroline) à en faire frissonner Bon Jovi et les Guns N’ Roses. Joli. On leur souhaite du bien. Beaucoup.

2014_10_30_kill_it_kid
2014_10_30_kill_it_kid
2014_10_30_kill_it_kid
2014_10_30_kill_it_kid
2014_10_30_kill_it_kid
2014_10_30_kill_it_kid
2014_10_30_kill_it_kid
2014_10_30_kill_it_kid
2014_10_30_kill_it_kid
2014_10_30_kill_it_kid
2014_10_30_kill_it_kid
2014_10_30_kill_it_kid
Date : 30 octobre 2014

J'aime le noir et blanc qui bave et le rock garage bien gras.

Cela pourrait vous intéresser

Daughter-beonyourway

Vidéo : Daughter – Be On Your Way

« Je pense que c’est plus optimiste que nos précédents disques ». Be On Your Way s’ouvre sur des guitares scintillantes et des lueurs blafardes. Une sortie du tunnel ? Quand point la batterie, la lumière se fait et on avance sur le chemin.
Heyheymymy-restlessmind

Vidéo : Hey Hey My My – Restless Mind

« Quand je regarde la poitrine d’une femme, je vois double » affirmait Jules Renard. Hey Hey My My nous reveille en pleine nuit avec ce Restless Mind agité avant la sortie de leur nouvel album, High Life chez Vietnam le 3 février.

Plus dans Photos de concert