Balthazar conquiert la Gaule

Balthazar - Nuits de Fourvière 2015 © David Heang
Maarten Devoldere louait jeudi dernier la majesté et la magie du théâtre antique de Fourvière lors du passage remarqué de Balthazar aux Nuits de Fourvière.

Les belges de Balthazar sont nés sous une bonne étoile et ils brillèrent à la nuit tombée, dans la torpeur de l’été lyonnais, éclipsant le sympathique minot british George Ezra.

Dès les premiers accords de basse de Simon Casier et la plainte lascive du violon de Patricia Vanneste sur Decency, la lune était conquise et le public aussi. Bien sûr, un théâtre antique de 4000 places ne s’apprivoise pas comme l’écrin du théâtre Jacques Cœur au dernier printemps de Bourges où le quintette flamand avait fait des merveilles. Et ce n’est pas dur avec ces hymnes à la joie et à la tristesse de Balthazar où chacun donne de la voix dans des harmonies envoûtantes sur des rythmes mid tempo. Ce qui séduit chez Balthazar pourrait agacer chez d’autres, ce chant parfois traînant, à la gouaille nonchalante comme sur ce Then What mais toujours conclu unisson frissonnant incluant Michiel Balcaen à la batterie. On sent une réelle fraternité chez Balthazar et pas seulement parce que les quatre jouent de front sur la même ligne. Ce groupe dégage une énergie positive, la complicité est évidente sur le refrain de Leipzig, on s’embarque facilement avec The Boatman, on les suit jusqu’au bout de la nuit dans les Nightclub, on grimpe allègrement les Fifteen Floors, on se surprend à chanter en cœur les hou hou hou d’I looked for you et l’on s’enfonce avec délice au tréfonds du Bunker, chanson quasi parfaite. Et l’on finit par lever notre verre à la nuit sur Blood Like Wine pour saluer la performance de Balthazar, un groupe qui a pris de la bouteille.

Discographie

Balthazar

20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar
20150709_balthazar

George Ezra

20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra
20150709_georgeezra

Balthazar – Live at Ancienne Belgique

Date : 9 juillet 2015
Photographe
Clic. Clac. Merci Kodak ! Photographe dans les fosses et même un peu au dessus. Sur Lyon et sa région

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Balthazar

O saisons ô châteaux avec Balthazar !

Balthazar fera monter la fièvre le jeudi 4 novembre au Transbordeur à Lyon avant le 5 novembre à Nantes et leur date complète à l’Olympia le 7 novembre. L’occasion de (ré)écouter leur EP Sand Castle Tapes avant de les voir sur scène.
Balthazar - Linger On

Vidéo : Balthazar – Linger On

Balthazar serait-il adepte de la méthode Coué ? « J’ai entendu parler de la vertu d’un cœur patient, alors je vais rester dans les parages jusqu’à ce que tu puisses me remarquer ». Mais cela peut prendre des lustres comme celui que répare Jinte dans ce clip.

Plus dans Photos de concert

Louise Combier @ Bourse du Travail | 24.11.2022 © Fabrice Buffart

Photos : Louise Combier @ Bourse du Travail | 24.11.2022

Louise Combier fêtait son anniversaire ce soir là à la Bourse du Travail à Lyon en ouverture de Marc Lavoine mais pour le public, c’était elle le cadeau, une fleur en hiver dont les pétales ont été saisis par Fabrice Buffart.
Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022 © Stéphane THABOURET

Photos : Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022

Les Black Lilys ont rugi de plaisir de retour sur leurs terres lyonnaises après des concerts à Londres ou à Budapest. Ils viennent de sortir leur deuxième album, New Era sur le label La Ruche et Stéphane Thabouret était présent pour saisir les soubresauts de Störm ou la caresse de Gymnopédie.