Catégories
News

Le nain « Géant » de Minneapolis est mort

Je me souviens d’une fois où je trainais nonchalamment dans un de ces magasins de soldeurs de disques CD et vinyles et j’étais tombé sur la discographie quasi-intégrale (à l’époque) de Prince.

Je crois y avoir jeté un œil vague sans plus, à l’époque je cherchais autre chose que tous ces gens que je trouvais mainstream.

Quelques années plus tard je me suis dit que finalement j’aimerais bien réécouter quelques titres de ce petit mec assez fascinant, « 1999 », « Little Red Corvette », « I Wanna Be Your Lover » et plein d’autres. Finalement cet artiste avait marqué ma jeunesse plus que je ne l’imaginais, mais bon on s’imagine punk-rock alors qu’en fait le funk et la soul imprègne notre âme. Et je pense qu’il était le mec que je trouvais le plus sexy au monde…

Ce soir je me sens un peu orphelin, j’avais ressenti la même chose au décès de son prétendu rival, Michael Jackson, alors qu’ils ne concourraient pas sur le même terrain. Il y avait de nombreuses années que je ne suivais plus son parcours, égaré entre les Love Symbol, Slave, l’artiste autrefois connu sous le nom de Prince…

Prince Roger Nelson, avec dans son ADN Jimi Hendrix, Curtis Mayfield, Les Beatles, Les Supremes, Stevie Wonder, Les Beach Boys et tant d’autres marquera à jamais l’histoire la musique pop.

Prince – Purple Rain

Je me souviens d’un album tribute où Dead Or Alive, groupe glam s’il en est reprenait « Pop Life », j’avais trouvé ça assez gonflé et prodigieusement bien, je me souviendrais de cette musique pour le kid de Minneapolis.

Son éditeur promettait le mois derniers ses mémoires annoncées comme « anticonformistes », on n’en doute guère.

Comment ne pas terminer sur cette réaction de Spike Lee « Mon frère me manque. Prince était un drôle de chat. Grand sens de l’humour ».

Dead Or Alive – Pop Life

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Mina Tindle

Amour, toujours.

Pendant que beaucoup s’extasient sur une reprise romantico-viticole, Mina Tindle nous donne un peu d’amour avec un titre écrit par Sufjan Stevens du temps d’Age of adz et qui figurera sur son nouveau disque Sister prévu pour le 9 octobre.

The Lemonheads : Peace & Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads (mais le quatrième du groupe) fêtera dans quelques semaines ses 30 ans. Fire, qui est leur label depuis quelques années, s’apprête à publier une réédition de ce disque.
Samoun - Chakchouka

C’est Samoun !

A table avec Samoun, duo mystérieux de producteurs parisiens. Leur Chakchouka ne vous fera pas prendre du poids, bien au contraire et vous fera bosser à nouveau vos plus beaux mouvements appris avec Sidney circa 1984 avec H.I.P. H.O.P..

[EXCLU] Tobin Sprout – On Golden Rivers

L’ex-guitariste des mythiques (et toujours bien vivants) Guided By Voices est de retour avec Empty Horses, un nouvel album chez Fire Records. Pour patienter avant la sortie de ce disque, SK* vous propose en exclusivité la chanson On Golden Rivers.
Andy Shauf

On dit oui à Andy (Shauf)

Andy Shauf avec The Neon Skyline a passé avec brio le cap parfois difficile du deuxième album en début d’année. Un disque personnel où les chansons tissent une histoire et nous fait croiser des personnages comme la séduisante Judy.

Les Hits Pop des Chills

Le 6 novembre prochain, Fire Records (Evan Dando, RVG, Brigid Mae Power et tant d’autres) fera la bonne (et belle) action de l’année en rééditant Submarine Bells et Soft Bomb, les deux plus beaux disques des Chills.