Adam Green génie ?

Adam Green - Aladdin
Aladdin Sane ? le farfadet Adam Green nous en fait voir de toutes les couleurs avec sa version sous psychotropes du conte d'Aladdin.

On avait laissé Adam Green en 2013 avec un chouette album avec Binki Shapiro. Bien sûr, nous n’avions pas oublié l’aventure avec Kimya Dawson et The Moldy Peaches et ce fameux disque sorti le 11 septembre 2001. Certains se souviennent de ce prophétique NYC’s Like a Graveyard, d’autres davantage d’Anyone Else But You avec le film Juno. Sans oublier bien sûr une brassée de disques solo formidables comme Friends of mine, Gemstones ou Sixes & Sevens.

Avec Aladdin, Adam Green signe un film barré et multicolore, combinant musique, vidéos et arts plastiques dans une alchimie loufoque et funambulesque. Il convoque une troupe hétéroclite avec qui il avait déjà tourné avec son téléphone The Wrong Ferarri : Alia Shawkat, Macaulay Culkin, Devendra Banhart, et rajoute d’autres tronches comme Natasha Lyonne (Orange is The New Black), Penn Badgley (Gossip Girl), Har Mar Superstar ou encore Zoe Kravitz dans un bric a brac entre Gondry et Fellini.

Discographies

Adam Green sera en tournée en Europe avec pour ouvrir et jouer ses chansons les Coming Soon, fans de la première heure. La boucle est bouclée, les ex annéciens ayant enregistré en 2006 sous le nom d’Antsy Pants un album avec Kimya Dawson avec un titre Vampire entendu également sur la BO du film Juno.

Adam Green s’arrêtera à La Gaîté Lyrique à Paris le lundi 9 mai pour un concert et la projection du film Aladdin. L’album sort le 29 avril chez Revolver Distribution Services.

Adam Green – Nature of the Clown

Adam Green – Never Lift A Finger

Adam Green – Aladdin

Adam Green – Behind The Scenes Documentary

Plus d’infos sur Tracks.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Adam Green & Turner Cody

2X2 places pour Adam Green & Turner Cody à l’Epicerie Moderne

Tout le monde connait Adam Green avec Kimya Dawson, et le Anyone Else But You des Moldy Peaches. C’était le temps béni du D.I.Y, le vrai, pas celui des rutilants home studios d’aujourd’hui. En 2007 ce titre figure sur la bande originale de Juno avec Michael Cera, Ellen Page et le désormais terrifiant Jason ‘Marty […]
Coming Soon - See me through

Au travers des Coming Soon

« On vient de trouver notre batteur et on a du faire quelques balances » s’amuse Billy Jet Pilot et nous, on retrouve les Coming Soon avec bonheur avec ce See me through chanté par Ben Lupus, toujours extrait de leur manifeste pop, Sentimental Jukebox paru sur leur label Kidderminster.

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.