Aladdin Sane ? le farfadet Adam Green nous en fait voir de toutes les couleurs avec sa version sous psychotropes du conte d’Aladdin.

On avait laissé Adam Green en 2013 avec un chouette album avec Binki Shapiro. Bien sûr, nous n’avions pas oublié l’aventure avec Kimya Dawson et The Moldy Peaches et ce fameux disque sorti le 11 septembre 2001. Certains se souviennent de ce prophétique NYC’s Like a Graveyard, d’autres davantage d’Anyone Else But You avec le film Juno. Sans oublier bien sûr une brassée de disques solo formidables comme Friends of mine, Gemstones ou Sixes & Sevens.

Avec Aladdin, Adam Green signe un film barré et multicolore, combinant musique, vidéos et arts plastiques dans une alchimie loufoque et funambulesque. Il convoque une troupe hétéroclite avec qui il avait déjà tourné avec son téléphone The Wrong Ferarri : Alia Shawkat, Macaulay Culkin, Devendra Banhart, et rajoute d’autres tronches comme Natasha Lyonne (Orange is The New Black), Penn Badgley (Gossip Girl), Har Mar Superstar ou encore Zoe Kravitz dans un bric a brac entre Gondry et Fellini.

Adam Green sera en tournée en Europe avec pour ouvrir et jouer ses chansons les Coming Soon, fans de la première heure. La boucle est bouclée, les ex annéciens ayant enregistré en 2006 sous le nom d’Antsy Pants un album avec Kimya Dawson avec un titre Vampire entendu également sur la BO du film Juno.

Adam Green s’arrêtera à La Gaîté Lyrique à Paris le lundi 9 mai pour un concert et la projection du film Aladdin. L’album sort le 29 avril chez Revolver Distribution Services.

Adam Green – Nature of the Clown

Adam Green – Never Lift A Finger

Adam Green – Aladdin

Adam Green – Behind The Scenes Documentary

Plus d’infos sur Tracks.