Minuit avant la nuit

Les Nuits de Fourvière proposent ce dimanche 17 juillet une nuit bretonne façon galette complète avec le top 3 du far West musical, le Trio Erik Marchand avec Titi Robin, les 12 musiciens de la Kreiz Breizh Akademi, et ‘No Land’ la nouvelle création d’Olivier Mellano avec Brendan Perry (Dead Can Dance) et le Bagad de Cesson. Une soirée exceptionnelle qui fera le pont entre tradition et modernité.

No Land  © Richard Dumas

No Land © Richard Dumas


C’est une expérience inédite à laquelle Olivier Mellano a convié les trente bombardes, cornemuses et percussions du Bagad Cesson avec la voix magistrale et majestueuse de Brendan Perry. Au croisement des musiques actuelles et de la musique nouvelle, « la thématique de ‘No Land’ est l’absence de frontière ou plutôt l’affirmation de sa porosité portée comme un étendard, avec l’idée que l’humain n’est pas réductible à un territoire même si ce territoire peut l’avoir construit. Utiliser un ensemble musical traditionnellement lié à la revendication d’une identité géographique m’a semblé tout indiqué pour revendiquer l’appartenance de chacun à un monde élargi où nous partageons tous le même air. »

« ‘No Land’ est donc un programme de politique fiction, un chant utopiste et humaniste, un hymne contre tout ce qui enferme et réduit la complexité de l’homme. »

Quoi de mieux que le théâtre antique de Fourvière a Lyon (écrin de pierre qui a déjà sublimé la formidable soirée Moondog initiée par Richard Robert, l’une des oreilles pensantes des Nuits) pour accueillir ce melting pot musical, cette création iconoclaste et engagée le dimanche 17 juillet à 20 heures.