Plateau de rêve aux Nuits de Fourvière dans la chaleur des vieilles pierres de l’Odéon gallo-romain de Lyon avec Bertrand Belin et les Tindersticks.

Deux voix reconnaissables entre toutes, celle de Stuart Staples et de Bertrand Belin, entourés par la crème des musiciens, deux formidables albums sortis cette année, The Waiting room et Cap Weller, cette soirée « folle folle folle » ne pouvait qu’être une réussite. C’était aussi l’occasion de remettre à Bertrand Belin le Prix Raoul-Breton 2016 après Babx et Nach ces deux dernières années en présence entre autre de Gérard Davoust, président des éditions Raoul-Breton et président d’honneur de la SACEM. La classe sans égal de B.B, la suavité et le charme de Stuart le néo creusois ont suspendu le temps qui en avait bien besoin.

Bertrand Belin + Tindersticks (photos © Fabrice Buffart)

2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks
2016_07_24_Bertrand_Belin_Tindersticks

Bertrand Belin - Cap Weller

Tindersticks - The wainting room

Date : 24 juillet 2016
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Radio Elvis © Loll Willems

Radio Elvis conquérant

Radio Elvis est désormais sur grandes ondes. Le trio a sorti un premier album réussi qu’il défend sur scène tout l’été et à la rentrée. Ils ont brillé aux Nuits de Fourvière avec Sage et Feu! Chatterton mais aussi sur la Grande scène Jean-Louis Foulquier aux Francofolies de La Rochelle. Vainqueur des iNOUÏS 2015, on…

My land is No land

Les Nuits de Fourvière proposent ce dimanche 17 juillet une nuit bretonne façon galette complète avec le top 3 du far West musical, le Trio Erik Marchand avec Titi Robin, les 12 musiciens de la Kreiz Breizh Akademi, et ‘No Land’ la nouvelle création d’Olivier Mellano avec Brendan Perry (Dead Can Dance) et le Bagad…
Dionysos à Fourvière © Loll Willems

Un vampire à Fourvière

Chaque passage de Dionysos à Fourvière (on devrait dire Bacchus au théâtre antique romain ?) reste un grand moment de partage, de ferveur, d’harmonie. Alors quand en plus l’histrion Philippe Katerine vient tel un robin des bois poétique jouter avec le vampire en pyjama, la soirée tient toutes ses promesses.

Plus dans Photos de concert

Martin Luminet et les enfants de l’ALAE

Fabrice Buffart s’expose aux Chants de Mars

Dans le cadre de la 14ème édition du festival Les Chants De Mars à Lyon, Fabrice Buffart proposait à l’espace d’art de la MJC du vieux Lyon, une exposition dévoilant son regard sur ce festival printanier qui irrigue d’habitude les salles lyonnaises d’artistes qui chantent en français. Il aurait été dommage vu les circonstances de…
Eagle_in_your_mind_08sk

Photos : Wintower @ Transbordeur, Lyon | 22.02.2020

Pour les retardataires, Winter + Woodstower = Wintower. C’était la deuxième édition du festival Wintower pour 3 jours bigarrés dont ce 22 février au Transbordeur à Lyon avec le punch de Kompromat, les envolées d’Isaac Delusion, l’onirisme d’An Eagle in your Mind, l’humour de Texas Menthol et l’envoûtant Zimmer sous l’œil bienveillant de Fabrice Buffart.