Vidéo : Noga Erez – Cipi

Repérée par les radars de City Slang, la chipie israélienne Noga Erez ne fait pas dans le hip hop bon enfant avec son deuxième album Kids. Elle fait voler des cerfs-volants en feu et assomme la concurrence.

Vidéo : Son Lux – A Different Kind of Love

Des lendemains qui chantent avec Son Lux ? Pas sûr avec A Different Kind of Love extrait de Tomorrows 3 qui clôt leur triptyque sombre et réaliste en quête d’un Graal inaccessible.

Vidéo : Lambchop – The Last Benedict

Se renouveler dans la continuité. Kurt Wagner est un maitre à ce jeu entre dernièrement l’utilisation de l’autotune sur Flotus ou Trip son album de reprises. Confiné mais pas en panne d’inspiration et d’intermittence créatrice, Lambchop revient avec Showtunes et ses enregistrements de guitares convertis en pistes de piano midi. Et cela donne faim.

Vidéo : Lambchop – A Chef’s Kiss

C’est quoi la beauté ? C’est l’ombre d’une main dans un noir et blanc sépulcral. C’est une voix reconnaissable aux premiers mots. C’est ce baiser qui vous paralyse, vous électrise, vous hypnotise.

Can’t stop the Tindersticks

Se réinventer. Comment ne pas se répéter quand on a une discographie impeccable. En balançant un titre de 11 minutes totalement addictif à écouter lors de vos siestes crapuleuses ou lové à l’arrière des taxis.

Le b.a.-ba d’Anna B Savage

Les premiers morceaux d’Anna B Savage avaient séduit Father John Misty en 2015 à tel point que ce dernier l’avait embarquée sur sa tournée. Cette année, Anna B Savage ouvrira pour Destroyer sur sa tournée européenne et sortira un album chez City Slang. Tout va bien pour notre américaine préférée.

Nada Surf(in’ Bird)

En tirant la langue à l’industrie musicale (ou plus exactement à Elektra) qui réclamait en 1998 un second Popular, Nada Surf s’est sauvé du piège d’une carrière pré-formatée et en a profité pour casser son plafond de verre. Avec l’imbattable Let Go et l’impeccable Lucky, Nada Surf a écrit les plus belles lignes de la […]

Vidéo : Tindersticks – For The Beauty

On referme cette année 2019 sur un espoir et sur la beauté des Tindersticks. For The Beauty ouvre l’île aux trésors de leur dernier stratosphérique album paru chez City Slang au titre programmatique et poétique, No Treasure But Hope.

Treasure & Tindersticks

Il a fallu six jours aux Tindersticks pour enregistrer No Treasure But Hope dans les studios parisiens de MidiLive. Et il nous faudra plus de six mois se remettre de ce trésor musical.

Looking For Nada Surf

Nada Surf confirme avec Looking For You tous les espoirs soulevés avec son premier single.

Always Love pour Nada Surf

En 2017, Nada Surf a célébré le quinzième anniversaire de l’album Let Go, un disque capable de faire pleurer à chaudes larmes un régiment de légionnaires. En 2020, Nada Surf décide de nous donner de l’énergie avec Never Not Together, un disque qui les fait revenir à une power pop essentielle.

Rosir de plaisir avec Tindersticks !

On écoute les Tindersticks depuis qu’ils nous ont accroché l’œil avec une danseuse de flamenco et l’oreille avec un titre, Patchwork. Depuis, chaque disque est un enchantement qui construit une oeuvre au sens classique du terme avec entre autres, Curtains, Simple Pleasure, The Hungry Saw, The Something Rain ou The Waiting room.

Nada Surf ne lâche pas prise !

Nada Surf reviendra en 2018 pour quelques dates en France jouer un de ses meilleurs albums, Let Go. Meilleure nouvelle de l’année ?

Photos : Timber Timbre @ L’Epicerie Moderne, Feyzin | 14.10.2017

Concert à guichet fermé pour Timber Timbre à l’Epicerie Moderne de Feyzin près de Lyon pour jouer Sincerely, Future Pollution paru en avril dernier chez City Slang. Taylor Kirk a aussi certainement provoqué d’intenses rêves érotiques en réhabilitant le saxophone pour des morceaux suaves et sexy.

Calexico sème le chaos

Calexico reviendra en 2018 avec son neuvième album intitulé The Thread That Keeps Us. Et comme les gens de Tucson font bien les choses, ils reviendront aussi en France le temps de deux concerts.

Le hip-hop selon Lambchop

On savait Lambchop capable de quelques sorties de route. En 1997, la troupe de Kurt Wagner avait repris un brelan de chansons d’East River Pipe. En 2002, sur le splendide Is a Woman, l’homme à la casquette fricotait avec le reggae.

Lambchop à l’attaque

Deux retours remarqués en ce mois d’août, Massive Attack en bonne compagnie et Lambchop pour une danse langoureuse.

Bertrand Belin, Prix Raoul-Breton 2016

Plateau de rêve aux Nuits de Fourvière dans la chaleur des vieilles pierres de l’Odéon gallo-romain de Lyon avec Bertrand Belin et les Tindersticks.

Surprise au Royaume de Gold Panda

Après avoir sorti il y a quelques semaines seulement son album Good Luck and Do Your Best chez City Slang, Gold Panda balance mercredi dernier, à la surprise générale, un nouvel EP intitulé Kingdom où figurent 5 titres exclusifs.

Imarhan Live !

Les Imarhan ont ouvert pour Kurt Vile il y a quelques mois. Ils reviennent aujourd’hui en tête d’affiche le temps de deux dates.

Viva Calexico !

Calexico est de retour à l’Epicerie Moderne de Feyzin. La nouvelle s’est répandue en ville comme une traînée de poudre enflammée entre la Californie et le Mexique. Et les souvenirs de la chevauchée fantastique des arizoniens au même endroit en janvier 2009 resurgissent, mémorables et festifs.

Restez Gropper !

Konstantin Gropper va bien, même très bien avec Get Well Soon, il distille de l’amour de sa voix suave comme hier soir lors de son passage remarqué à L’Epicerie Moderne de Feyzin.

La Grande Laura Gibson

Quatre ans ! Il aura fallu attendre quatre ans pour avoir le droit d’entendre la suite de La Grande. On vous rassure tout de suite : le résultat est à la hauteur des espérances.

Tendres Tindersticks

Avant d’enchaîner trois dates aux Bouffes du Nord à Paris au mois d’avril, les Tindersticks se sont lancés dans une grande tournée européenne pour défendre The Waiting Room, leur onzième album.

Imahran, le rock du reg !

En 2015, les Imahran étaient hébergés par le label Wedge et avaient joué à L’International ou à la Boule Noire. En 2016, ce groupe d’assouf revient encore plus en forme. Désormais signés chez City Slang, les Imahran seront en première partie des dates européennes de Kurt Vile et auront un album à défendre.

En voiture avec les Tindersticks

Le prochain disque des Tindersticks s’annonce comme un très grand cru. La preuve avec Were We Once Lovers? où l’ami Stuart fait dans le léger. C’est que nous n’étions pas habitués.