Catégories
News

On tuerait pour les Black Angels

Révélés en 2006 par l’intransigeant Passover, les Black Angels ont réussi à faire par leurs idoles à savoir sortir toujours le même disque tout en se renouvelant. L’alchimie a duré le temps des trois premiers albums mais a connu un beau trou d’air avec Indigo Meadow. Il semblerait que l’élection de Donald Trump ait revigoré nos gauchistes d’Austin.

Et si les Black Angels redevenaient un groupe passionnant ? Death Song, leur nouvel album, pourrait rallumer la mèche et nous renvoyer dans les cordes. Produit par Phil Ek (Fleet Foxes, The Shins, ce disque nous permet de retrouver la casquette d’Alex Maas et les guitares tordues de Christian Bland.

The Black Angels – I’ll Kill For her

Death Song des Black Angels sera publié le 21 avril 2017 (Partisan Records /PIAS)
The Black Angels - Death Song

Tracklist : The Black Angels - Death Song
  1. Currency
  2. I'd Kill For Her
  3. Half Believing
  4. Comanche Moon
  5. Hunt Me Down
  6. Grab as Much (as you can)
  7. Estimate
  8. I Dreamt
  9. Medicine
  10. Death March
  11. Life Song

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Alex Maas

Alex (n’est pas à la) Maas

Après un retour en forme en 2017, Alex Maas laisse de côté les Black Angels pour s’afficher en solo. Et c’est réussi.
The Black Angels

Viscéral TINALS !

SK* sera présent pour la cinquième année au festival This is not a love song, l’un des premiers et des plus alléchants festival du début de l’été.
The Black Angels

Le b.a.-ba des Black Angels

Originaire de la « Weird » Austin (Texas), la petite entreprise des Black Angels ne connait pas la crise. Depuis 2006, ces fils spirituels de Rocky Erickson (13th Floor Elevators) défendent une certaine idée du rock psychédélique. Après avoir publié trois albums (Passover, Direction To See A Ghost, Phosphene Dream), nos anges de la mort se sont…
The Black Angels - Death Song

The Black Angels – Death Song

Choqués par l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis et produits par Phil Ek (The Shins, Fleet Foxes), les Black Angels redeviennent un groupe passionnant avec leur cinquième album sobrement intitulé Death Song. Se plaçant toujours sous le patronage du Velvet Underground et des 13th Floor Elevators, nos anges noirs abordent les choses…
TINALS 2016 © Fabrice Buffart

The TINALS countdown !

Une grande partie de la programmation du meilleur festival de la ‘non chanson d’amour’ est connue. Le festival TINALS aura lieu du 9 au 11 juin et les derniers noms seront dévoilés ce mercredi à la conférence de presse à Paloma à Nîmes.

Plus dans News

Tindersticks-Press-Photo-2021-1280x720-1

Can’t stop the Tindersticks

Se réinventer. Comment ne pas se répéter quand on a une discographie impeccable. En balançant un titre de 11 minutes totalement addictif à écouter lors de vos siestes crapuleuses ou lové à l’arrière des taxis.
Spain

Love in Spain

Josh croit encore en l’amour, il en faut. Love in vain, in pain, in Spain. Ce nouveau titre est dédié à la mémoire de ses grands parents George et Trudy David.
Lachinos - America Lachina

Les Lachinos se lâchent !

On pourrait croire que les Lachinos rendent hommage à notre grognon national, notre Jean Pierre, notre ami Bacri avec ces deux titres enlevés, Fêtes de Mes Morts et Cáncer del Colon lui qui avait le sens de la fête et que le crabe nous a ravi.
Nino

Oh Nino !

Nino nous manque car on partage son blues des rues désertes et ses questions existentielles.
Piers ©Julien Mignot

S’en sortir

La beauté a un nom est c’est Piers Faccini. Fall or to be reborn nous questionne t-il. On cherche tous un peu cette porte de sortie pour éviter la routine, les emmerdes, les échecs.
Crimi - Julien Lesuisse Marion Bornaz

La chaleur Crimi !

On aurait dû voir Julien Lesuisse avec son nouveau projet Crimi à Jazz à Vienne ou aux Trans Musicales de Rennes. On attend donc en mars sur le label Airfono un premier album Luci e guai avec ses acolytes Cyril Moulas (guitare), Brice Berrerd (basse) et Bruno Duval (batterie).
Didier Super - Rire Une Dernière Fois Avant La Fin Du Monde

Didier vous souhaite une bonne année

On devait passer un Super moment avec Didier au théâtre Comédie Odéon à Lyon car il est bien plus marrant que tous ces comiques de merde et puis la peste cholérique s’est abattue sur la France sans chars et ligne Maginot.