Si il y a une date à retenir cette semaine à Paris et qui combine tout ce qu'on aime chez SK* en terme de pop - rock - électronique c'est bien ce vendredi 7 avril au Bus Palladium où se réuniront trois excellents groupes émergents aux univers bien marqués : Judy, Ruby Cube et Tomy Lobo.

Une chose est sure, cet évènement rassemble trois perles du genre et cela vaudra le déplacement au coeur d’un vendredi soir à Pigalle sans égal, pour prendre ses billets c’est ici et maintenant.

Judy

Originaires de Reims, le groupe Judy créé sa véritable signature en s’affranchissant des barrières de la pop. Avec des productions inattendues mélangeant pop, hip-hop et rap, le trio emmené par Charlie Trimbur ne fait résolument pas comme les autres. Sur scène, c’est un puissant raz de marée porté par des rythmiques solides, des arrangements complexes et des mélodies remarquables. Judy prouvant alors qu’ils peuvent frapper avec précision n’importe où et surtout là où ne les attend pas.

Discographies

► Liker: www.facebook.com/wearejudy
► Ecouter: soundcloud.com/wearejudy

Judy – In The Dark

JUDY - Oupos

Tomy Lobo

Derrière cet étrange patronyme, Tomy Lobo c’est une désorganisation autogérée, née dans la révolte et la claustrophobie urbaine, animée par le fantasme de « l’ailleurs », au-delà des murs. Après leur premier EP Modern man’s gone, le groupe revient avec un deuxième EP en 2016 Golden Birds. Une errance lunaire, maintenue par l’attraction terrestre pour un entre deux planant de perturbations en accalmies.

► Liker : www.facebook.com/Tomy-Lobo
► Ecouter : soundcloud.com/tomy-lobo

Tomy Lobo – Viperine

Tomy Lobo - Golden Birds

Ruby Cube

Ruby Cube, c’est 5 garçons qui délivrent une pop énergique aux influences rock et électroniques. En avril 2016, ils sortent le single Lobsters & Cherries qui les entraîne notamment sur les scènes des Déferlantes, du Weekend des Curiosités et des Bains à Paris ! Armés d’un live intense, ils viennent défendre de nouvelles compositions avant un premier album en 2017.

► Liker : www.facebook.com/rubycubemusic/
► Ecouter : soundcloud.com/ruby-cube

Ruby Cube – Blood in Love

Batteuse et passionnée de musique depuis toujours, constamment à la recherche de nouvelles pépites. Un penchant particulier pour les sonorités rocks /indies /psychés et autre dreampop électronique et bizarroïde.

Cela pourrait vous intéresser

Tomy Lobo @ la Boule Noire, Paris, 28/03/2018

Tomy joue avec le feu

Le quatuor de folie Tomy Lobo revient avec deux nouveaux titres, Monsters et Motherhood !
BRNS - Les Bouffardises 2017 © Pascal Cossé

Belle maitrise aux Bouffardises

Pour sa deuxième édition qui s’est tenue ce week-end, le festival des Bouffardises, organisé en hommage à Maxime Bouffard, victime des attentats du Bataclan, fut une réussite sur toute la ligne. Accueil artistes incroyable, programmation pointue placée sous le signe du rock, et bonne humeur permanente, il n’y a pas à dire l’équipe d’organisation a […]
Tomy Lobo – Night Prism

Prisme tribal et terreur nocturne

Le groupe Tomy Lobo, dont nous aimons bien vous parler sur SK*, est de retour avec un joli clip à l’esthétique sombre et tribale aussi frissonnante que détonante.

Plus dans Agenda Concert

Diiv

Addict’DIIV

Ne ratez pas DIIV en concert en France (en autre Lyon ce vendredi, Montpellier le 28 mai où l’on vous fait gagner vos places) qui réédite ses premiers disques le 24 juin.
La traverse 2022

Le long de la traversée

Embarquez pour La Traversée, rencontre de quatre artistes du Canada francophone et de quatre artistes français au Café de la Danse le mardi 17 mai.
Paroles et musiques 2022

Paroles & Musiques du 16 au 22 mai !

Le festival Paroles & Musiques de Saint-Etienne reprend enfin de la voix du 16 au 22 mai après deux années blanches avec la crème de la chanson en français mais aussi des concerts dans les bars de la ville avec Paroles de Zinc, des ateliers autour de la visibilité des femmes dans le milieu des […]
Rosemarie @ Salle Barbara – MJC Montchat, Lyon | 18.03.2022

Rosemarie de saison

Rosemarie a sorti son EP en français intitulé Printemps au printemps. Cela se tient. Les jours s’allongent, la lumière se fait de plus en plus intense avant la Nuit d’été. Et pourtant le sommeil est un refuge, pour elle, pour nous.