Ester Mae Smith, Angela Taylor et Della Daniels forment le trio The Como Mamas et font le meilleur gospel du monde. Originaires de Como (Mississippi), elles s’apprêtent à publier leur nouvel album, Move Upstairs via l’excellent label Daptone Records (Charles Braldey, The Budos Band et Sharon Jones).

Les Como Mamas sont donc originaires de Como, une petite bourgade du Delta du Mississippi qui compte 1300 habitants. Marquée par deux siècles de ségrégation et d’esclavage, Como est une ville qui vit hors du temps et qui se tente de survivre avec un système économique totalement anachronique. Ces territoires perdus accouchent souvent de projets artistiques fabuleux. C’est le cas ici avec le trio The Como Mamas. Fondé en 2013, ce groupe hausse son niveau de jeu à chaque sortie. Leur nouvel album s’annonce totalement dément si on se fie à Move Upstairs, le premier single.

The Como Mamas – Move Upstairs

Move Upstairs des The Como Mamas sera publié le 19 mai 2017 chez Daptone Records.
The Como Mamas seront en concert aux Nuits du Blues à Lyon le 19 juillet 2017.

The Como Mamas - Move Upstairs

Tracklist : The Como Mamas - Move Upstairs
  1. Move Upstairs
  2. Out of The Wilderness
  3. Count Your Blessings
  4. He's Calling Me
  5. 99 and A Half Won't Do
  6. Almighty God Mighty God
  7. I Can't Thank Him Enough
  8. So Good To Me
  9. Glory Glory Hallelujah
  10. He's Mine
  11. I Know I've Been Changed

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
1 réponse sur « The Como Mamas »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Les Nuits de Fourvière 2017

Ovaire toutes les Nuits (de Fourvière)

Le festival des Nuits de Fourvière vient de dévoiler sa riche programmation qui cette année s’intéressera aux identités multiples, à l’ailleurs les visuels de la photographe suisse et guinéenne Namsa Leuba.

Plus dans Découvertes

Vincent Eckert

Amoureux de Vincent Eckert

Vincent Eckert n’est pas, comme il le chante, sur La mauvaise pente. Avec ces onze nouvelles chansons écrites et enregistrées juste avant le confinement de mars 2020, Eckert prend le chemin de la simplicité pour nous emmener dans son univers. On y croisera ses disques préférés, sa diction douce et des effluves de chanson française.
BRAZZIER © Jérôme Sevrette

BRAZZIER s’enflamme

Il parait que demain autour de 20h vont se dessiner nos lignes futures. Celles de BRAZZIER figurent sur un album mixé et masterisé par Sébastien Lorho (Marquis de Sade, Dominique A, Octave noire) qui vient de sortir chez Binaire Ordinaire.

Richard’s Wonderland

Richard Allen n’était jamais parti. Depuis la fin des Wolves & The Moons, il a écrit (beaucoup) et enregistré des disques sans en parler. Avec Locust Tree Lane, il revient avec 10 morceaux qui n’ont aucun équivalent. Et il a décidé de les mettre en lumière.
SIDE DƟƟR © Alex Bulli

Derrière la porte

On ne sait pas grand chose de SIDE DƟƟR. Un EP cet été, le bien nommé, Organized Mess et un amour compréhensible pour les duos féminins.
Beyrie © William Arcand

[EXCLU] A la rencontre de Beyries

Beyries n’est pas berrichonne et encore moins gasconne mais aurait pu venir de Berry au Québec. Cette jeune montréalaise a rencontré le succès outre atlantique avec Landing et ce fut un bel atterrissage. Elle sort son nouvel album ce 13 novembre, Encounter et nous offre en exclusivité son nouveau clip, Graceless.
SIAM AU FIL DE L’EAU

L’éPOPée de Siam

On a bien besoin de conte, on a bien besoin de médecins, on a bien besoin de rires, de musique et d’espoir. Si vous aimez les histoires intelligentes pour vos enfants, ne ratez pas Siam, au fil de l’eau, sublime en tous points, musical, vocal, graphique et surtout en humanisme dont on manque cruellement ces…
Ashley Paul ©Jenny Berger Myhre

Pour la peau d’Ashley Paul

Light Inside My Skin est le premier extrait du nouvel album d’Ashley Paul en trio avec Yoni Silver et Otto Willberg.